Accueil / CULTURE / VILLA GOTTFRIED : L’art ouvre une porte à Ngaparou

VILLA GOTTFRIED : L’art ouvre une porte à Ngaparou

La dimension sociale de l’art sera vécue comme une autre réalité par les populations et les artistes plasticiens de l’association Villa Gottfried installée au village côtier de Ngaparou (département de Mbour). Ils ont formalisé le partenariat qu’ils veulent entretenir à travers diverses activités lors d’une récente rencontre en présence du chef de village.

Source le Soleil
L’art, l’expression artistique et la créativité sont présents dans notre quotidien, notre environnement et jouent un rôle incontournable dans l’évolution de notre société. Ils influencent à la fois les modes, les designs, l’architecture, les techniques et perpétuent le savoir et les connaissances. Les membres de l’association d’artistes plasticiens sénégalais dénommée « Villa Gottfried » l’ont bien compris et ont tenu à impliquer les habitants du village côtier de Ngaparou dans leurs activités. C’était lors d’une récente rencontre dans l’enceinte de la Villa Gottfried. En présence du chef de village, Issa Sagne et de plusieurs notables et personnalités dont le professeur Gorgui Faye, Arona Dieng représentant la communauté rurale et des villageois comme Djibril Gabriel Mbengue et Lamine Gueye entre autres, ce fut l’occasion de formaliser le partenariat. Comme le souligne le président de l’association Villa Gottfried (le sculpteur sénégalais vivant à Berlin, Mansour Ciss Kanakassy), il s’agit de passer à une phase active du projet tout en se posant en permanence cette question : qu’est ce qu’on peut apporter au village et qu’est ce qu’il peut nous apporter en retour ?

Le village de Ngaparou, à 70 km de Dakar, entre les pôles touristiques de Saly Portudal et de la Somone, abrite un ambitieux projet artistique à travers Villa Gottfried. Il s’agit d’un GIE d’artistes professionnels dont les préoccupations sont avant tout la promotion de la création contemporaine à travers des manifestations ponctuelles et la promotion du développement, en insistant sur le rapport entre l’art et les populations.

Le nom de l’association est tiré du nom donné à la villa Gottfried, l’équivalent en allemand du mot ouolof « Diamalaye », autrement dit, un lieux de paix. Conçue par Mansour Ciss Kanakassy, l’idée de départ est de développer des échanges multiformes, d’apporter un esprit neuf à Ngaparou en faisant de la villa Gottfried « un creuset et une porte ouverte pour l’échange ». Dans leurs projets d’activités, les artistes de Villa Gottfried envisagent de travailler avec les institutions culturelles nationales et internationales. Le groupe est notamment constitué du président Mansour Ciss, de Rassoul Seydi (secrétaire général), de Seyni Gadiaga (adjoint) et de Fodé Camara (trésorier). L’association, à travers son GIE, est jumelée avec les Ateliers du Sahel du peintre Kalidou Kassé.

La Villa Gottfried, construite en 2001, est un édifice assez connu du fait de son architecture très originale. On l’aperçoit de loin, dressée dans son manteau ocre brun, avec les créneaux de sa terrasse supérieure qui s’inspire de l’architecture de Tombouctou. Elle possède un aménagement sur deux niveaux et peut recevoir des résidences d’artistes ainsi que des séminaires et ateliers. Elle a été inaugurée lors du programme Off de la Biennale de Dakar en 2002. Les activités de l’association passent désormais à une étape supérieure qui devrait dégager de belles perspectives dans un environnement qui connaît un développement fulgurant à l’image des nombreuses maisons de vacances érigées un peu partout à Ngaparou.


À voir aussi

Mamadou Moustapha Yaffa, Alpha, journaliste auteur du nouvel ouvrage «Parabole de Bissabor» : «pourquoi j’ai pris la plume»

Né à Ziguinchor, Mamadou Moustapha YAFFA, plus connu sous le nom de Alpha, a fait …

On a tous quelque chose de Souleymane Faye

Nous sommes dans les années 80. L’Orts, la très brejnévienne télé nationale, dont l’audace  n’était …