SOCIETE

Viol DIAMA- Un  handicapé abuse d’une élève de Cm2

  • Date: 27 octobre 2015

 A.Nd. élève en classe de Cm2 à l’école de Ndiaye, village situé à 30 km de la ville de Saint-Louis dans la commune de Diama, a été violée par un groupe de trois jeunes. Ils ont abusé d’elle jusqu’à lui faire perdre son hymen.

Un handicapé du nom de Saër Ndaw est à la tête de cette affaire qui défraie la chronique dans la ville ancienne. A  Diamaguène où l’affaire s’est produite, on en a fait un sujet de discussion et tous se demandant quelle mouche a pu piquer « l’homme aux béquilles », Saër Ndaw. Après avoir quitté son école, la fille a voulu prendre un véhicule pour se rendre chez un de ses parents pour expliquer les misères qu’elle vit à l’école car elle souhaiterait arrêter les cours. Sur la route qui mène à Saint-Louis, un apprenti-chauffeur la récupère et lui fait remarquer qu’il va la déposer à la gare. De là-bas elle pourra trouver un véhicule qui la ramènera chez elle. Hélas, sa vie allait basculer en venant à Saint-Louis. En effet, une fois arrivé à la gare, l’apprenti-chauffeur la confie à une dame vendeuse de cacahuètes et se charge d’aller lui trouver un véhicule. Hélas, le coiffeur d’à côté suivait le spectacle. Et il vient auprès de la dame et avec ses subterfuges subtilise l’écolière. Saër Ndaw, c’est de lui qu’il s’agit, séquestre A. Nd. et informe deux de ses amis. Le handicapé et ses acolytes décident alors de se la couler douce à Diamaguène dans une chambre louée depuis belle lurette pour leurs occupations mondaines. Ayant entre leurs mains une innocente, ils se relaient la mineure et dès fois passent la nuit sur la plage de l’Hydrobase avec elle. Pis, ils prennent des photos avec leurs portables les scènes gênantes. Mais leur opération va vite tomber à l’eau car un jour, la fille est parvenue à défoncer la porte de la chambre où elle était gardée. Mais elle tombe sur l’un des bandits. Un des locataires de la maison entend des bruits et sort. Il démasque vite le visage de la fille et souligne à son voisin que cette fille est intensément recherchée à la gare. Paniqué, il dépose nuitamment la jeune fille devant la Police et prend la poudre d’escampette. La jeune fille sera découverte par un limier en garde au poste. Elle sera internée et soignée à l’hôpital.  Une fois  après avoir retrouvé son esprit, elle explique les faits. Arrivée à la gare avec les policiers, A. Nd. voit le handicapé qui l’avait séquestrée et crie « c’est lui ». Il est vite maitrisé et acheminé à la Police où il a donné les noms de ses complices. Placés sous mandat de dépôt, ils seront tous jugés cette semaine au tribunal de Saint-Louis.

Ousseynou DIOP

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15