Accueil / SOCIETE / Violence sexuelle dans le milieu scolaire1971 CAS ENTRE 2012 ET 2014

Violence sexuelle dans le milieu scolaire1971 CAS ENTRE 2012 ET 2014

La présidente de l’Association des juristes sénégalaises (AJS) a fait savoir  que 1971 cas de violence sexuelle, ont été recensés dans le milieu scolaire durant les trois dernières années (2012, 2013 et 2014) sur l’ensemble du territoire sénégalais. Fanta Gueye Ndiaye précise aussi que la tendance s’est retournée en soulignant le fait que les auteurs des grossesses sont les élèves eux-mêmes. Elle s’exprimait au cours d’un atelier de renforcement de capacités des journalistes sur la problématique des violences faites aux enfants particulièrement des filles et des violences basées sur le Genre.
«Nous avons un chiffre de 1971 cas recensés durant les trois dernières années (2012, 2013 et 2014) sur l’ensemble du territoire sénégalais. Il faut souligner que la tendance maintenant s’est retournée. Ce sont de jeunes élèves qui mettent en état de grosse des filles élèves. Ce n’est plus maintenant le fait des enseignants, mais le fait des élèves entre eux, surtout en classe de 4ème » note nos confrères du Journal Quotidien . En parlant ainsi la présidente de l’Association des juristes sénégalaises (Ajs), Fanta Gueye Ndiaye tire la sonnette d’alarme sur la recrudescence des violences sexuelles, notamment le mariage précoce. Pour elle, «les grossesses en milieu scolaire touchent les enfants de 13 à 18 ans. C’est un problème dans la mesure où la fille doit boucler ses 10 ans de scolarité. La tendance majoritaire est que ce sont des enfants qui engrossent d’autres enfants». Elle a souligné toutefois le recul des violences physiques, notamment le châtiment corporel qui est en train, selon elle, de prendre la courbe descendante dans le milieu scolaire. Non sans indiquer que «les enfants subissent des violences dans toutes les sphères, notamment dans la rue, au niveau des familles, écoles et ateliers d’apprentissage de métier». Ces statistiques généralement inquiétantes et obtenues dans les boutiques de Droit mises en place,  poussent l’Ajs a engagé une forte mobilisation des acteurs du système éducatif dans le cadre des séances de sensibilisation, de formation sur les Droits de l’enfant.
 compréhension et d’information des populations sur les droits des jeunes filles».
Rewmi.com/FBF

À voir aussi

Me Sidiki Kaba parle sur le cas Assane Diouf

Le ministre de la justice s’est prononcé sur le cas Assane Diouf. L’insulteur du President …

Mandina Mancagne : Le jour où 23 Diambars ont été tués

Mardi 19 août 1997. Une date maudite pour l’armée sénégalaise. Vingt-trois Diambars, des éléments des …