Sans titre

VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS Un single pour sensibiliser l’État et les parents

 Artiste sénégalaise, Emma Maurice a sorti un nouveau single intitulé “Crianca” qui signifie en créole “Enfant” pour dénoncer les formes de maltraitances dont les enfants font l’objet. En marge d’un point de presse, l’artiste a invité parents et autorités à prendre toutes leurs responsabilités pour une bonne prise en charge de la question de l’enfance.  

Après son premier single solo « Impossible love » avec la collaboration du rappeur N Jah et le morceau intitulé “911”, Emma Maurice a lancé son deuxième single “Crianca” qui signifie créole “Enfant”. En marge d’un point de presse, en prélude de son album solo, l’artiste renseigne qu’à travers ce nouveau single, elle dénonce les formes de violences et de maltraitances dont nos enfants font l’objet. « J’ai décidé de chanter les enfants parce qu’ils sont mal traités. Nous voyons toujours les mauvais traitements dont ils sont victimes », s’indigne-t-elle. Avant de renchérir : « La place de l’enfant n’est pas dans la rue. Ils doivent être dans les écoles, dans les foyers. Je suis choquée de constater que la mendicité est toujours là ». Pour Emma Maurice, les parents ont un rôle très important à jouer dans l’éducation et la protection des enfants. Parce que, dit-elle, « cela fait mal au cœur de lire dans les journaux que des filles âgées de 14 ou 16 ans sont victimes de viol suivi de grossesse ».  C’est la raison pour laquelle elle a lancé cette nouvelle production pour alerter les parents et les autorités étatiques.

Parlant du rôle de l’État, Emma Maurice estime que l’aide de ce dernier est insuffisante. Car, explique-t-elle, « les textes sont là mais leurs applicabilités posent toujours problème ». Par ailleurs, Emma Maurice a profité de la présence de la presse pour parler de ses débuts en musique. De mère espagnole et de père sénégalais, Emma Maurice est influencée par son père qui les couvait à 7 ans déjà, avec des chansons de Michael Jackson, UB 40, entre autres tubes. Originaire la région Sud, l’artiste chante en Diola, Français, Wolof. Elle arrive allégrement à surfer entre l’afro pop, le reggae, le jazz, le soul, etc. Pour ce nouveau single intitulé “Crianca”, l’artiste déploie une vaste campagne de communication pour faire sa promotion.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

be4583d6c9c82a4b54fc62ff8b5e09e1

PSG : Anelka poste un message hallucinant sur Facebook pour soutenir Aurier

Nicolas Anelka ne poste pas souvent sur Facebook. Mais à chaque fois, ça fait des …

Open