POLITIQUE

VIOLENCES PRÉ-CAMPAGNE RÉFÉRENDAIRE À RUFISQUE- Oumar Faye de « Leeral Askan Wi » accuse et menace

  • Date: 8 mars 2016

La  pré-campagne du référendum du 20 mars commence à faire bouillir la marmite. Après les incidents notés au siège du Parti socialiste (Ps), samedi dernier, à Dakar, c’est au tour de la vieille cité d’enregistrer ses premiers heurts avec les violences notées durant l’Assemblée générale d’explication initiée par le mouvement « Leeral Askan wi ». Selon son leader, Oumar Faye, des proches du pouvoir et de l’ancien Maire sont derrière ces attaques.

C’est vêtu d’un  Blue Jeans et d’un tee-shirt noir portant l’effigie rouge « Rufisque vote Non » que le leader de « Leeral Askan wi » a fait face à la presse pour dénoncer ce qu’il qualifie « d’affolement du camp de Macky Sall ». Très en verve, comme à son habitude, « Ridial » comme on l’appelle à Rufisque, a tenu d’abord à revenir sur l’objet de sa rencontre dans son fief de Dangou à Rufisque.

Pour Oumar Faye, «  Rufisque et son peuple lébou ont toutes les raisons de se  lever et de dire Non à ce référendum qui n’a pas révélé tous ses secrets mais surtout pour dire Non à Macky Sall qui a montré depuis trois ans qu’il est allergique à Rufisque. » Pour l’activiste et natif de Rufisque, « le Président Macky Sall a vendu toutes les terres de Diamniadio aux Marocains, Turcs et Indiens sans penser aux familles traditionnelles léboues et ceci n’est pas normal ! ». Poursuivant sa diatribe, « Ridial », très en colère, est aussi revenu sur son engagement personnel dans le « Front du Non national et aussi local », et à ce titre il se devait, a-t-il rappelé, « de dérouler une campagne  d’explication à l’endroit des populations pour démonter l’argumentaire et les 5 000 F Cfa du camp du Oui ». Et c’est sur ces entrefaites qu’il a fait savoir qu’une « bande de nervis  envoyés par l’ancien Maire de la ville de Rufisque et souteneur actuel du Président Macky Sall a fait irruption dans le lieu de notre Assemblée générale pour saboter et disperser notre rencontre. N’eut été la prompte réaction de notre sécurité, il y aurait plus de dégâts et de blessés ».

Très en colère, Oumar Faye menace : « J’avertis les tenants du pouvoir et Badara Mamaya Sène que ces pratiques du moyen-âge sont dépassées et Rufisque a déjà choisi son camp. Et qu’il soit bien noté par eux que nous ne nous laisserons pas faire ; on se connaît tous et personne ne peut nous faire peur ». Et d’ajouter cette couche : « S’ils veulent la violence, ils la trouveront… ».

S’adressant au Président Macky Sall, Oumar Faye l’invite « plutôt à un débat public et télévisé sur les 15 points du référendum au lieu de tromper le peuple avec les show que ses partisans n’arrêtent pas de montrer à la RTS ».  Le peuple sénégalais, conclut-il, est « mature et intelligent. Personne ne peut plus le tromper. »

Djiby GUISSE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15