20 septembre, 2014
Accueil » POLITIQUE » Visite à Amadou Makhtar Mbow : Macky part à l’assaut de Bennoo
Visite à Amadou Makhtar Mbow : Macky part à l’assaut de Bennoo

Visite à Amadou Makhtar Mbow : Macky part à l’assaut de Bennoo

La campagne pour le second tour a débuté pour Macky Sall.Pour rallier les autres candidats à sa cause, le leader de la coalition ‘Macky 2012’ qui est maintenant sûr d’être présent au second tour a rendu visite hier à Amadou Makhtar Mbow, président des Assises nationales.

Le candidat Macky Sall, arrivé en deuxième position à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, a rendu visite hier à Amadou Makhtar Mbow. Une visite qui, selon le candidat de la coalition ‘Macky 2012’ s’explique principalement par le fait que Makhtar Mbow, le président des Assises nationales, ‘représente moralement toutes les parties prenantes des Assises’. Au sortir de cette rencontre, le leader de l’Alliance pour la république (Apr) assure qu’il veillera à ce que les conclusions des Assises nationales soient appliquées.

Macky Sall, pense qu’avec la médiation du patriarche Mbow, il espère rallier à sa cause tous les candidats à cette élection qui ont pris part aux Assises. Pour le leader de la coalition ‘Macky 2012’, le probable ralliement des autres candidats pour soutenir sa candidature entre dans la logique des choses. Signataire des Assises nationales et candidat au second tour de la présidentielle, il affirme : ‘Il est normal que je sollicite le soutien de mes camarades.’

Le comité national de pilotage des Assises nationales se réunit ce samedi pour ‘prendre position et éclairer l’opinion’ sur leur point de vue par rapport aux événements. Non content de solliciter le soutien d’Amadou Makhtar Mbow, Macky Sall compte aller en personne voir les autres candidats pour continuer le combat qui est de ‘faire partir Wade’. Car pour lui, c’est plus que l’heure de lui interdire définitivement le troisième mandat.

Pour rappel, Macky Sall est le seul candidat à l’élection présidentielle à avoir signé, sous réserve, les conclusions des Assises nationales. Le leader de la coalition ‘Macky 2012’ avait réfuté deux des accords des Assises qui proposaient le régime parlementaire, la limitation du mandat à deux et la durée du mandat à 5 ans.

Diomma DRAME

Walf