Accueil / SOCIETE / Visite de Macky à l’Ucad: Les autorités sur le qui-vive

Visite de Macky à l’Ucad: Les autorités sur le qui-vive

Après sa tentative avortée de 2015 de visiter son ancienne chambre d’étudiant au Pavillon A, le Président Sall va récidiver. Il se rend aujourd’hui à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. L’enjeu, c’est d’inaugurer la mise en place d’infrastructures avec 4000 lits supplémentaires pour les étudiants, un restaurant argentin entièrement rénové.

Des ‘’prouesses’’ qu’au niveau de la majorité on aimerait voir marquer de lettres d’or. En plus d’ailleurs des mesures prises, notamment  la baisse du ticket du loyer, etc.

Macky croit déjà en avoir assez fait, du moins du point de vue de l’amélioration des conditions de vie des étudiants, pour qu’il soit bien accueilli par une bonne partie des étudiants.

Et il n’a pas tort. Car, les étudiants sont vraiment divisés. Certains voient d’un bon œil cette visite et ils perçoivent un honneur, d’autres, au contraire, s’arc-boutent sur leurs revendications, notamment pour ce qui concerne la mort de l’étudiant Fallou Sène tué à l’UGB.

Ces étudiants apprécient les efforts faits de caser dans l’administration certains membres de sa famille, mais ils se disent que la vraie équation est celle de traquer les coupables et de les punir. Pour eux, il faut que justice se fasse.

En plus des raisons invoquées, ce que nombre d’étudiants ne digèrent pas, c’est leur non-implication dans la prise de décisions concernant notamment l’arrivée du Président. Ils disent avoir été mis sur le fait accompli et comptent réagir en conséquence.

C’est pour cela que du grabuge, il y en a eu, hier. Les étudiants ont bloqué la circulation pendant une heure pour donner une idée de ce que sera la journée d’aujourd’hui.

C’est pour cela que les autorités sont sur le qui-vive. Vers midi, un convoi d’une quinzaine de voitures se dirigeait vers les lieux.

Hier, on a aperçu à l’Ucad, pratiquement tout ce que Dakar compte de Commissaires de police, en tout cas ceux qui gèrent des Commissariats.

On y a aperçu aussi le Préfet de Dakar, le Chef du protocole de la Présidence, le Gouverneur du Palais, le Directeur du Coud entouré d’au moins une quarantaine de gorilles, pour ne citer que celle-là.

Du point de vue de la médiation, des personnalités étaient aussi programmées ou étaient sur place.

Le service de communication d’Omar Pène avait envoyé un message aux rédactions pour leur dire que le chanteur, médiateur dans ces crises, seraient de la partie.

Mohamed Samb du Cadre de concertation libérale était aussi sur place pour arrondir les angles et trouver des solutions de consensus.

La question est de savoir, pour ces autorités, si elles vont parvenir à maintenir la sécurité dans des milieux aussi particuliers que celui de l’Ucad.

Senghor, Diouf et Wade n’avaient pas tenté le coup.

Car, en réalité, un Président ne va pas à l’Ucad, dans le campus social s’entend. La sécurité y sera difficilement assurée, à moins de tenir les lieux en état de siège. Or, ce serait alors fausser l’esprit de la visite.

Les étudiants sont toujours divisés, souvent très politisés et tiennent à se faire entendre en s’inscrivant dans une logique de contestation à tout-va. Surtout s’il y a des motifs de le faire, avec la mort non-élucidée de Fallou Sène et le retard dans le payement de bourses.

Quelle idée bizarre de se rendre sur les lieux. Si les chambres sont évacuées, vidées de leurs occupants, le Président va rencontrer des étudiants ‘’choisis’’ et même des éléments du renseignement, ce qui serait ‘’passer à côté de la plaque’’.

Macky sait que la population universitaire est très vaste. Alors, il entend aussi tenter le coup en essayant d’en séduire le maximum.

Tant pis pour ceux qui seront réfractaires.

Assane Samb

À voir aussi

Corruption présumée : Ho contre-attaque et enfonce Gadio

L’étau se resserre autour de Cheikh Tidiane Gadio.  Selon Les Échos, son co-accusé dans l’affaire …

Affaires Cheikhou Sakho, Oumar watt : Que d’intox…

La mort suspecte du douanier Cheikhou Sakho et l’agression du jeune Oumar Watt par un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *