Accueil / POLITIQUE / Visite de Macron à Dakar La Cojer de Grand-Yoff à pied d’œuvre !

Visite de Macron à Dakar La Cojer de Grand-Yoff à pied d’œuvre !

Le Président de la République française effectue une visite d’Etat de 3 jours au Sénégal. Les «apéristes» de Grand-Yoff ont promis de réserver un accueil des grands jours au Président français.

A jour J de la «visite historique» du Président français Emmanuel Macron, le monde politique est en ébullition. L’opposition compte « saboter » cet événement. Les «apéristes», de leurs côtés, réservent un accueil des grands jours au Président français. M. Nourou Niang, responsable politique de l’Alliance pour la République (APR) était face à la presse, hier, pour évoquer les préparatifs relatifs à cette visite et rassurer que tout se passera normalement. «Le Président français sera accueilli royalement, comme l’ont été ses prédécesseurs qui, à chaque fois, à leur début de mandat, effectuaient un déplacement officiel à Dakar. L’opposition ne peut pas ternir l’image de la Téranga légendaire du Sénégal », a déclaré M. Niang. Nourou Niang de rappeler ce que tout le monde appelle « l’exception sénégalaise », caractérisée par l’hospitalité de son peuple. «Un prestigieux patrimoine immatériel à conserver et qui sera légué aux futures générations ». M. Niang condamne cette attitude « irresponsable de cette opposition qui n’a pas d’arguments », sinon utiliser les occasions historiques comme celle- là. « Je suggère un débat économique et là, ils savent que la messe est dite car avec les réalisations du Président Sall au plan national, ils ne peuvent plus convaincre les Sénégalais. Dans tous les cas, à Grand Yoff, on est prêt pour accueillir l’hôte du Sénégal et rien ne gâchera la fête », dira-t-il. Selon toujours le responsable APR de la commune de Grand Yoff, le Sénégal est et restera toujours un pays de liberté et de démocratie, avant et après le départ du président français. L’opposition est tombée très bas, mais vouloir coûte que coûte salir l’image de marque du Président Macky, conduit forcément à ces « bizarreries ».

M BA

À voir aussi

Projet d’assassinat de Karim : Seydou Diouf dément

Désigné par des proches de Samuel Sarr comme celui qui devait prendre la tête du …

Procès Karim, khalifa, Imam Ndao: Ismaila Madior répond à Amnesty

Le Garde des Sceaux a réagi au rapport d’Amnesty international qui doute de l’indépendance de …