VIVES TENSIONS A GUET NDAR Deux mosquées démolies, furie des populations, la Gendarmerie saccagée

Le quartier de Guet-Ndar a vécu, ce samedi, une journée noire suite à la démolition des deux mosquées situées sur la berge du petit bras du fleuve Sénégal. Après une première tentative avortée, les forces de l’ordre et les autorités municipales ont, cette fois-ci, pris toutes les dispositions pour arriver à bout de leur mission. Dès les premières heures de la matinée, les agents du Groupement Mobile d’Intervention et la brigade fluviale de la gendarmerie, ont assiégé les différentes artères, rues et ruelles, et le plan d’eau pour permettre aux manœuvres de procéder à la démolition des deux lieux de culte de Vieux Adramé Diop et de Yankhoba. Malgré ce dispositif, il faut dire que la tâche n’était pas de tout repos pour les forces de l’ordre qui ont fait face à une vive opposition des jeunes. Hargneux, survoltés, dégoulinant de sueur, les jeunes Guet-ndariens ont détruit tout sur leur passage. Ils ont saccagé le poste de la gendarmerie en face du cimetière, en construction. L’école primaire Cheikh Touré a été aussi attaquée par ces jeunes. Tables-bancs, fenêtres et portes ont été cassées, plusieurs manuels détruits et le bureau du directeur saccagé. Il y a eu des blessés de la part des manifestants dont certains ont été interpellés par la police. Des affrontements entre jeunes pêcheurs et forces de l’ordre ont eu lieu.

Khalil Diémé

 

Voir aussi

MORT DE L’ELEVE SAPEUR CHERIF NDAO  Les suspects jugés le 27 janvier prochain

 Les mis en cause dans l’affaire Chérif Ndao, un élève sapeur-pompier décédé lors de sa …