Accueil / ACTUALITES / Vol de 14 conteneurs au port de Dakar Les accusés risquent 10 ans de travaux forcés

Vol de 14 conteneurs au port de Dakar Les accusés risquent 10 ans de travaux forcés

L’affaire de vol de conteneurs au port autonome de Dakar est loin de connaître son épilogue. En effet, le maître des poursuites a requis, hier, 10 ans de travaux forcés contre les accusés traduits à la barre de la chambre criminelle par la société Getma. Ils sont poursuivis pour vol en réunion avec usage de véhicule et recel. Délibéré le 6 février prochain.

20 ans de travaux forcés, c’est la peine qu’encourent les accusés Aliou Condé, technicien, El Abibou Diop, technicien, Fallou Thiam, marchand, Samba Niane, transitaire, Mor et Abdou Mouhamed Ndao. Ces derniers ont comparu, hier, à la barre de la chambre criminelle de Dakar pour vol en réunion avec usage de véhicule et recel. S’agissant des faits, depuis un certain temps, les vols de conteneurs frigorifiques sont récurrents pour les sociétés de manutention qui officient dans le port autonome de Dakar. En effet, au courant de l’année 2012, la société de manutention Getma a perdu 14 conteneurs dont une dizaine a été retrouvée suite à des investigations menées et une partie des malfaiteurs a été déférée au parquet. Malgré les dispositions prises par ladite société pour éradiquer cette pratique, ce phénomène continue à prospérer. Et le modus operandi de ces malfaiteurs consistait d’abord à repérer les conteneurs frigorifiques livrés chez certains clients après dépotage de la marchandise, utiliser des véhicules tracteurs différents de la société de consignation dudit conteneur pour ne pas se faire localiser par le système de géo localisation, et remorquer nuitamment ces conteneurs vers une direction inconnue. Dans la nuit du 29 au 30 mai 2012, aux environs de 20 heures, la société Getma avait livré un conteneur frigorifique au client Mamadou Diallo à la rue Sandiniéry par le biais d’un de leurs chauffeurs nommé Souleymane Kandé. Ce dernier, au moment de livrer ce conteneur, a entendu le client dire qu’il allait dépoter la même nuit. Il a ainsi continué la livraison des autres conteneurs jusqu’aux environs de 2 heures du matin pour revenir sur les lieux afin de récupérer ledit conteneur.
Lorsqu’il est arrivé sur les lieux, les gardiens trouvés sur place, principalement le nommé Thierno Amsata Bâ, lui a dit qu’un autre véhicule est passé plutôt et a tenté de remorquer le conteneur. Il ajoute qu’il s’est opposé à cette tentative avant que le chauffeur, nommé Daouda Diaw, ne lui dise qu’il voulait juste se garer pour acheter du pain. Ayant des doutes sur les propos avancés par ce chauffeur qui, après avoir garé le véhicule tracteur à quelques mètres du conteneur, s’est rendu à l’avenue Lamine Guèye, Thierno Amsatou Bâ a pris la précaution de relever le numéro d’immatriculation. Il a été victime, il y a quelques semaines, d’un cas similaire où il s’est battu avec le chauffeur qui voulait vaille que vaille emporter le conteneur. Quelques minutes après, le sieur Diaw est revenu sur les lieux avant de s’en aller. Lorsque Souleymane est revenu, il a été informé par le gardien de la tentative exercée par Daouda Diaw. Tous les deux ont remonté l’information à la hiérarchie. Interrogé, les mis en cause ont tenté de nier les faits, mais le nommé Mor a décidé de passer aux aveux en indiquant que les accusés n’ignoraient pas l’origine illicite de ces conteneurs. La preuve, ils les achetaient à un prix qui équivalait à la moitié du prix réel. Invité à faire ses réquisitions dans cette affaire, le maître des poursuites a requis 10 ans de travaux forcés contre les accusés. Pour terminer, les avocats de la défense estiment que certains accusés ignoraient l’origine illicite des conteneurs. Ainsi doit-on requalifier les faits de vol en recel. Et pour la peine, de leur faire une application bienveillante de la loi. L’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 6 février prochain.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Démission du Président Zuma et élection de Ramaphoza Cette leçon qui nous vient de l’Afrique du Sud

Ce mercredi, un évènement rare s’est produit en Afrique du Sud : le Président Jacob …

Accords gaziers entre le Sénégal et la Mauritanie Macky répond à Idy sans polémique

Le Président Macky Sall a tenu à répliquer à Idrissa Seck qui lui demandait, dans …