Accueil / Education / Vol de la bourse des étudiants : Les curiosités d’une affaire troublante

Vol de la bourse des étudiants : Les curiosités d’une affaire troublante

Malgré l’arrestation rapide de deux suspects, l’affaire du vol à la régie de paiement des bourses des étudiants au Camp Jeremy continue d’être couverte d’un voile de mystère. Elle comporte beaucoup de zones d’ombre que tentent d’éclairer les éléments du commissariat de Point E et ceux de la police scientifique, qui passent au crible les lieux du vol.

Premier mystère : pourquoi la grande ouverture donnant accès au bureau n’a pas été fermée ou un dispositif de sécurité mis en place pour dissuader les malfaiteurs ? D’ailleurs, informe L’Observateur, qui est revenu sur l’affaire, les voleurs seraient passés par cette fente sur le mur pour aller commettre leur forfait.

Où se trouvaient les préposés à la sécurité ce jour-là ? Mystère, encore. D’autant que quelques jours auparavant, souligne L’Obs, une tentative de vol a été déjouée. Ce qui aurait dû pousser les responsables du service à plus de vigilance.

Autre interrogation soulevé par le journal : pourquoi un montant aussi important que les 13 millions ou 22 millions volés (c’est selon les versions des malfaiteurs présumés et du régisseur de paiement) n’a pas été mis dans le coffre-fort ? Réponse du payeur : il avait prévu, de retour d’un rendez-vous en ville, de compter l’argent avant de le ranger dans le sécuriser dans le coffre. Les voleurs ne lui auraient pas laissé le temps de le faire.

En attendant que la police scientifique réussisse à « caractériser l’infraction et, au besoin », décèle « une probable chaîne de responsabilités dans cette affaire », les deux suspects placés en garde à vue, Mor Lô Seck, ancien étudiant de la faculté des Lettres, et Bacary Siby, seront présentés au substitut du procureur.

À voir aussi

Retraite à 68 ans : le SAES exige la même faveur

Le Syndicat Autonome des Enseignements du Supérieur (SAES) va sortir les griffes dès le mois …

Le Cusems observe un débrayage

Le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire (CUSEMS), compte observer aujourd’hui …