SOCIETE

Vol sur mineure de 14 ans- Un tailleur risque 5 ans de prison

  • Date: 25 juin 2015

 Tailleur de son état, C. Gaye risque 5 ans de prison ferme. Il a été attrait, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour le viol sur une mineure âgée seulement de 14 ans. L’affaire est mise en délibéré pour le 29 juin prochain.

Gaye, tailleur de son état, a été attrait, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, suite au viol sur une mineure âgée de 14 ans. Si le tribunal suit le maître des poursuites dans son réquisitoire, le mis en cause risque de passer 5 ans dans les liens de la détention. S’agissant des faits, la fille a expliqué à la barre qu’elle partage la même maison avec le tailleur. Et, ce dernier avait l’habitude de l’envoyer tous les soirs pour qu’elle lui achète des sandwichs. Cependant, le jour des faits, raconte-t-elle, lorsqu’elle est entrée dans la chambre de C. Gaye, pour lui remettre son sandwich, ce dernier s’est levé pour fermer la chambre à clé. Pis, poursuit-elle, armé d’une paire de ciseaux, C. Gaye lui a demandé de se déshabiller. «Je me suis exécutée, parce que j’avais peur de mourir. Ensuite, il a satisfait sa libido, avant de me laisser sortir», a indiqué la fille qui dit avoir quitté difficilement la chambre du tailleur pour  rejoindre le lit de sa grand-mère. Ayant décidé de garder le secret de son supplice, la fille sera trahie par une maladie qu’elle a contractée peu de temps après les faits. Sa mère l’ayant conduite dans un hôpital de la place pour une consultation, aura la surprise d’apprendre que sa jeune fille avait perdu sa virginité.

La mère de la fille s’est désistée…

Acculée par sa mère, la fille passera à l’aveu. Dans les minutes qui suivront, la mère de la victime s’est rendue à la police pour déposer une plainte contre C. Gaye. A l’enquête préliminaire, le mis en cause a reconnu sans ambages les faits, arguant que la fille était consentante. Cependant, devant le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar, hier, le prévenu s’est rétracté, tentant même de ternir l’image de la fille qu’il taxe de volage, fréquentant tout le temps les garçons. Pis, renseigne-t-il, la fille ne décline jamais les offres lubriques qui lui sont faites. La maman de la victime qui s’était désistée, a néanmoins assisté au procès de sa fille. Dans son réquisitoire, le substitut du procureur a relevé la constance des faits, d’avis qu’un certificat médical atteste que la fille a perdu son hymen. C’est sur le bénéfice de ces observations qu’il a requis 5 ans de prison ferme contre le tailleur. De son côté, l’avocat de la défense a plaidé la relaxe pure et simple, soutenant que son client n’a jamais accepté les faits pour lesquels il est poursuivi. Le tribunal s’est accordé un délai de réflexion, pour jugement être rendu le lundi 29 juin prochain.

Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15