Accueil / POLITIQUE / Vote de la loi portant modification du réglement intérieur de l’Assemblée nationale : les libéraux parlent de recul démocratique

Vote de la loi portant modification du réglement intérieur de l’Assemblée nationale : les libéraux parlent de recul démocratique

 En assemblée générale dans la banlieue, les libéraux ont dénoncé le vote de loi, lundi dernier, modifiant le règlement intérieur de l’hémicycle. «C’est un recul de la démocratie. Le régime actuel est en train de tout faire pour pouvoir briguer un second mandat», ont-ils déclaré.

Diadji Ngom, responsable libéral, outre le recul démocratique, parle de non sens. «Il y a risque pour l’avenir de notre pays. La loi n’a pas été votée dans la transparence et à l’unanimité au niveau de l’hémicycle», dira-t-il, avant de préciser que le leader de l’Apr usera de tous les moyens pour briguer un second mandat à la tête du Sénégal. «Mettre en place un groupe parlementaire pour défendre la cause d’un seul parti a beaucoup davantages pour le parti au pouvoir. C’est vrai qu’il y a les indemnités et autres, mais cela est une risque pour l’opposition. Les débats d’idées vont être supprimés», déplorera-t-il. Pour lui, cette loi sert un  règlement de compte politique. «Les Sénégalais doivent savoir que Macky Sall ne peut pas faire mieux que Wade. Lors du vote de la loi, beaucoup de parlementaires avaient boudé les rangs. Ce qui témoigne du forcing que le régime en place est en train de faire», martèlera Diadji Ngom qui invite ses frères de parti à rester unis pour faire face aux apéristes.

Sada MBODJ

À voir aussi

Référendum, Hcct, réfonte du fichier et législatives ADD dresse son bilan au Ministère de l’Intérieur

Ministre sortant, Abdoulaye Daouda Diallo a présenté hier, lors de la cérémonie de passation de témoin …

Rebellion à Koungheul lors des législatives- Les animateurs de la liste dissidente vont-ils réintégrer les rangs du «Macky»

Ils ont fait parler d’eux lors des élections législatives du 30 Juillet dernier. Ils, ce …