Vous aimez le café serré et les chicons? Vous êtes peut-être un psychopathe

Selon une étude autrichienne, les amateurs de saveurs amères présenteraient plus que les autres des tendances au sadisme et à la psychopathie…

Des chercheurs autrichiens se sont penchés sur les liens entre la personnalité et la quête de saveurs spécifiques. Selon les résultats de cette étude de l’université d’Innsbruck, les amateurs d’amertume présenteraient plus que les autres des tendances au sadisme, au machiavélisme, au narcissisme et à la psychopathie. Ils seraient également plus souvent égoïstes, vaniteux et seraient plus enclins à faire souffrir leurs congénères.

L’étude a confronté un échantillon de personnes (hommes et femmes) aux différentes catégories de saveurs (sucrées, salées, acides ou amères). Les chercheurs leur ont ensuite demandé d’établir une hiérarchie de préférence avant de leur soumettre un questionnaire de personnalité.

Verdict? L’attirance naturelle pour l’amertume émane plus régulièrement de sujets à tendance sadique, machiavélique, narcissique et psychopathe. A l’image de la plante, dont le niveau d’amertume indique le taux de toxicité, la saveur amère correspondrait chez l’Homme à un besoin de se mettre en danger, à une recherche de sensation forte. Plus le volontaire était gentil, doux et coopératif, moins il semblait attiré par ce type de saveur.

Sinon, le café: avec ou sans sucre?

Voir aussi

Quand une femme trompée souhaite une bonne année à son ex

« Graham, si elle est si bonne au lit, tu peux rester chez elle. » Depuis quelques …