Education

VULGARISATION DE LA LANGUE CHINOISE Confucius renaît à l’Ucad

  • Date: 4 février 2016

La République populaire de Chine vient de construire un Institut au cśur de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar. À travers cet établissement, elle veut vulgariser la langue chinoise dans le monde où elle concurrence les langues anglaise et française.

Le pays de Mao Zedong, vient encore de marquer un grand coup. Après la construction du grand théâtre de Dakar et le musée de la civilisation noir, la République populaire de Chine, à nouveau, vient de construire un Institut Confucius pour l’édification de la langue chinoise. Ce qui fait dire à l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Sénégal, Zhang Xuan, par ailleurs représentant du Gouvernement chinois que « depuis décembre 2012, l’Institut Confucius de l’Ucad est devenu une fenêtre importante qui permet au jeune sénégalais d’apprendre la culture chinoise. » Cependant, M. Xuan explique le rôle que va jouer la construction de ce nouvel Institut : « Je suis convaincu que ce nouvel édifice pourra améliorer la conviction d’enseignement de l’Institut diversifié davantage, l’ambiance multiculturelle de cette université centenaire et offrir une plate-forme plus vaste aux échanges culturels et humains entre la Chine et le Sénégal. »
Tout heureux, le recteur de l’université et représentant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a attesté de veiller à son bon usage. « Nous sommes vraiment satisfaits de cette belle architecture, qui je pense, va renforcer les liens entre les deux pays, à travers l’éducation mais aussi la formation qui est le meilleur secteur d’investissement du monde. Je promets qu’un très bon usage sera fait de cette infrastructure pour la formation de nos étudiants au niveau de cette Institut », déclare Ibrahima Thioub.

Par ailleurs, le recteur du Temple du savoir indique l’importance de cette infrastructure qui « va permettre aux étudiants de mieux appréhender la langue chinoise. L’investissement qui a été fait dans ce bâtiment est extrêmement important. Je l’ai dit du point de vue technologique, les pédagogues se sentiront très à l’aise dans nos salles de cours, dans la bibliothèque, que nous avons visitée et également dans l’amphithéâtre où nous faisons cette remise de clés avec des tableaux mobiles et une possibilité d’utiliser les vidéos projecteurs. »

Pour rappel, l’idée de la  création d’un Institut Confucius  procède de la visite à Dakar du Président Chinois, Xu Jintao, en 2009. Le nouvel immeuble de plus de 1.000 m2  construit et équipé par la Chine est  réceptionné au campus pédagogique. C’est un ensemble composé de salles de cours, de salles audio-visuelles, d’un ensemble multifonctionnel, d’une bibliothèque et d’une salle d’exposition. Le coût de la construction s’élève à 1 milliard de francs Cfa. C’est le 32ème Institut Confucius à travers le monde après le premier créé à Séoul, en Corée du Sud.L’enseignement de la langue chinoise a démarré à l’Ucad depuis 2013 et environ 600 étudiants ont été formés depuis ce jour.

Khady Thiam Coly (Stagiaire)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15