Accueil / ACTUALITES / Wade aux Lions : ”La coupe d’Afrique, c’est possible!”

Wade aux Lions : ”La coupe d’Afrique, c’est possible!”

La cérémonie solennelle de remise du drapeau national aux Lions devant participer à la 26ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations prévue au Ghana dans la période du 20 janvier au 10 février prochain a eu lieu hier à la salle des banquets du palais de la République. Une occasion saisie par le premier des Sénégalais, le chef de l’État Me Wade pour pousser les Lions qui ont tout reçu du peuple à faire gagner au Sénégal sa première Can.

Source : Le Matin
Cérémonie empreinte de solennité, la remise du drapeau national, symbole de souveraineté et de grandeur de toute une nation aux Lions du Sénégal en partance pour le Ghana a permis hier à la plus haute autorité de la République de rappeler les Lions au devoir et à l’exigence. Deux choses qui au-delà de simples mots doivent guider les pas de l’équipe du Sénégal dans sa 11ème participation à une Can si l’on s’en réfère aux propos du chef de l’État adressés au staff et aux joueurs. Pour le chef de l’État d’abord «il s’était agi de se qualifier parmi tant d’autres nations à cette Can.

Ce qui a été réussi avec brio et qui a motivé les Sénégalais qui d’emblée n’avaient jamais douté de cela». Néanmoins, pour le chef de l’État, maintenant que cette étape est dépassée, dans une dizaine de jours une autre compétition les attend au cours de laquelle ils devront démontrer toute leur compétence et leur dévouement à leur nation. En ce sens, Me Wade leur dira «qu’il est vrai ils ont une lourde responsabilité en représentant le peuple sénégalais à cette 26ème Can, mais exaltante à tout point de vue». En fait, pour le 24ème joueur de la liste de Kasperzack qu’est Me Wade, «là-bas au Ghana les joueurs vont certes mettre en avant leur carrière d’abord mais en bandoulière ils auront aussi à défendre l’honneur de toute une nation». Sachez saisir votre chance. Toutes les équipes ont des atouts à faire prévaloir, mais si vous faites exploser vos talents individuels, vous serez intenables.

Vous avez la capacité de nous ramener la coupe», leur dira t-il en substance. Procédant à une rétrospective très brève, Me Wade rappellera à Diouf et compagnie que «l’épopée 2002 restera gravée dans les mémoires, mais que ce même peuple qui avait été là, à les appuyer et à les soutenir les attend encore au Ghana pour d’autres performances. Des propos qui ont sonné comme un sacerdoce dans la tête de Diouf à qui le drapeau national a été remis et qu’il aura avec ses co-équipiers de défendre afin qu’au soir du 10 février 2008 les couleurs nationales sénégalaises puissent trôner sur la plus haute marche du podium africain.


À voir aussi

Espagne : Ibrahima Ndiaye fait appel de sa condamnation

Condamné à 27 ans de prison ferme  pour le meurtre de sa petite amie Tatiana …

Péage: L’apprenti ‘’singe’’ et le chauffeur du bus arrêté

La vidéo a avait fait le buzz dans les réseaux sociaux. Elle montrait l’apprenti d’un …