Accueil / ACTUALITES / Wade convoque son état-major à Paris

Wade convoque son état-major à Paris

Chronique d’un chamboulement annoncé ! C’est loin des regards indiscrets, entre la capitale française et la mythique ville de Genève, que le président de la République a convoqué sa «task force» pour évoquer des dossiers qui lui tiennent à cœur. Entre autres, le retour de son ancien Premier ministre au bercail, le sort des milliards «détournés» par ce dernier et le remaniement qui devrait avoir lieu à la rentrée prochaine.

Source : L’Observateur
A peine s’est-il retiré à Genève, officiellement pour des vacances, que le président de la République a demandé à ses plus proches collaborateurs de le rejoindre. Selon des informations vérifiées, tant au niveau du palais que du Pds, Pape Samba Mboup a reçu de son «patron» l’instruction de rappliquer dare-dare sur Genève via Paris. Le chef de cabinet du président de la République que nous avons joint hier, était d’ailleurs en partance pour l’Europe. Mais il a refusé de se prononcer sur les raisons pour lesquelles il a été «convoqué» par Wade. D’autres informations font aussi part de la présence à Paris ou à Genève, de Karim Wade et d’autres collaborateurs du Président. Mais du côté de la cellule de communication du président de l’Anoci, on refuse de se prononcer sur «les relations entre un père et son fils, qui peuvent se rencontrer à Dakar, à Paris ou ailleurs». En clair, la présence de Karim Wade à Genève n’est pas confirmée par ses proches.

Près de 80 milliards planqués aux Etats-unis et au Liban

Dans sa dernière chronique, le journaliste Souleymane Jules Diop avait évoqué «l’argent offert par de généreux donateurs arabes» comme étant la source du litige entre Wade et Idy. A en croire des sources proches de la Présidence de la République et qui oeuvrent pour les retrouvailles entre les deux hommes, «de l’argent aurait été trouvé aux Etats-Unis et au Liban». Nos interlocuteurs avancent le montant pharaonique de 80 milliards de francs planqués dans les banques de ces deux pays. Toutefois, du côté de Rewmi, parlant d’une probable rencontre entre les deux hommes, on préfère parler de «météo de la presse». Ousmane Thiongane de la cellule de communication de Idrissa Seck dit attendre de voir du tangible pour pouvoir se prononcer.

Remaniement à la rentrée prochaine

Le sort du gouvernement de Hajibou Soumaré figure également au menu des discussions entre Wade et ses hôtes. Le profil de certains ministres qui laisse à désirer et la place des partisans de Idrissa Seck dans le futur gouvernement devraient être discutés entre Wade et ses proches. Mais d’ores et déjà, de hauts responsables libéraux commencent à manifester leur inquiétude. Selon un ministre très proche de Wade, Idrissa est un animal blessé et qui, par conséquent, peut être plus dangereux une fois de retour aux affaires. Quant aux partisans du maire de Thiès, ils sont dans leur écrasante majorité, favorables à un retour au bercail.

La Présidence dément tout

Dans le souci de recouper et de vérifier nos informations, nous avons joint Me Amadou Lamine Sall, ministre conseiller et porte-parole du président de la République. Il a tenu à démentir les informations selon lesquelles Wade aurait convoqué son «état-major» pour évoquer les questions que nous avons mentionnées dans notre article. M. Sall a par ailleurs précisé que le président de la République ne se trouve pas à Paris, mais en Suisse, pour raison de vacances. Le porte-parole du président de la République a tenu néanmoins à préciser que même en vacances hors du Sénégal, Wade reçoit ses collaborateurs et discute avec eux des affaires du Sénégal.


À voir aussi

Les invalides de guerre assiègent le Palais

Restés 6 mois sans pension, les invalides de guerre ont assiégé hier le Palais. Ils …

Amadou Ba et Mary Teuw font la paix

Les ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Economie, des Finances et du Plan, respectivement Mary …