Accueil / ACTUALITES / Wade demande à Karim de «cesser toutes manœuvres politiques»

Wade demande à Karim de «cesser toutes manœuvres politiques»

Qu’est-ce que l’ancien ministre de l’intérieur français et actuel président de la République française a bien pu dire à Me Abdoulaye Wade pour que ce dernier appelle son fils Karim Wade, après son audience, afin de lui demander de cesser toute manœuvre politiques. Si l’information a été confirmée par de proches collaborateurs de Me Wade, du côté de chez Karim Wade on soutient qu’on n’a rien à dire par rapport à cette question.

Source : L’Observateur
Qu’est ce qu’ils ont bien pu se dire ? Seules les personnes qui ont pris part à cette rencontre peuvent le savoir. Et ces personnes ne sont pas bien nombreuses. Par contre, certaines personnes ont vu Me Abdoulaye Wade à l’issue de sa rencontre avec Nicola Sarkozy, le président de la république française. Et des sources proches du président ont confié qu’après son audience avec M. Sarkozy, le Pape du Sopi aurait appelé Karim Wade pour lui demander de «cesser toutes manœuvres politiques». Ce dernier a aussi appelé ses proches collaborateurs pour leur demander de recadrer le concept de la « génération du concret». Interpellé sur cette question M. Cheikh Diallo, chargé de la communication de Karim Wade , a déclaré qu’il n’a «rien à dire par rapport à ça».

Est-ce une coïncidence ? En tout cas la remarque est qu’au lendemain de cette fameuse audience, dont Karim Wade n’a pas pris part, il y a beaucoup de salive et d’encre qui ont coulé. Mais aussi, les proches collaborateurs de Karim Wade ont fait des sorties aussi bien dans la presse sénégalais qu’étrangère pour tenter de recadrer les fondements de «la génération du concret». Et le discours a été le même partout. Et en résumé, Cheikh Diallo, qui a fait une sortie dans le quotidien sénégalais l’As et qui a été cité dans un article signé par Ignacio Manga dans le journal bakchich.info, déclare que la génération du concret n’est pas un mouvement politique. Que Karim Wade ne fait pas de la politique, et que s’il avait besoin de faire de la politique, il aurait occupé un poste au sein de la direction du Pds. Ignacio Manga a écrit plus. On peut lire dans son article que si Karim Wade voulait faire de la politique, il lui suffirait de se baisser pour ramasser le Pds».


À voir aussi

Les invalides de guerre assiègent le Palais

Restés 6 mois sans pension, les invalides de guerre ont assiégé hier le Palais. Ils …

Amadou Ba et Mary Teuw font la paix

Les ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Economie, des Finances et du Plan, respectivement Mary …