Accueil / ACTUALITES / Wade envisagerait de se retirer du pouvoir après le sommet de l’OCI

Wade envisagerait de se retirer du pouvoir après le sommet de l’OCI

Selon l’hebdomadaire Nouvel Horizon, ce n’est pas la grande forme chez le Président Wade. Dans sa page « Confidentiels », le magazine parle d’une baisse de tonus qui aurait même imposé à Me Wade une suspension de ses audiences. Sans du reste préciser la cause de la baisse de forme du Président. En effet, écrit Nouvel Horizon, « le mardi 10 juillet, après avoir accompagné le président mauritanien venu en visite de travail au Sénégal de vingt-quatre heures, le Président Wade choisit de se retirer dans ses appartements privés pour le reste de la journée. Raison annoncée par le président Wade lui-même : la fatigue ». Ce que trouve Nouvel Horizon inhabituel, car « ayant habitué ses collaborateurs à des journées infernales, le président Wade observe rarement des pauses dans ses audiences ».

Source : Nettali et Nouvel Horizon
Nouvel horizon souligne tout de même que le chef de l’Etat me Abdoulaye Wade s’est allé à la levée du corps de l’homme politique Babacar Niang le mercredi 11 juillet. S’agit-il d’une grippe comme le pensent certaines sources ? Au Palais, on ne veut point s’avancer sur ce terrain.

A souligner, selon une synthèse de Nouvel Horizon d’un article du journal français L’Express, le président Wade « pourrait se retirer à l’issue du sommet de l’Organisation de la conférence islamique (Oci) prévu en mars 2008 à Dakar. En d’autres termes, indique Nouvel Horizon reprenant l’hebdomadaire français, le président quitterait le pouvoir avant le terme de son mandat. Une situation qui serait lié à la « grogne dans les rangs du Parti démocratique sénégalais (Pds) où l’ascension de Karim Wade, le fils du président Abdoulaye Wade, est de plus en plus vécue », écrit l’Express cité par Nouvel Horizon.


À voir aussi

Macky Sall :  » le maillage cohérent du territoire va favoriser le developpement du transport »

Le maillage cohérent du territoire sénégalais en infrastructures routières traduit une volonté de conforter le …

Procès de Khalifa Sall au Sénégal: relaxe requise pour les comptables

La parole est à la défense au procès de Khalifa Sall et des 7 co-accusés …