Accueil / ACTUALITES / Wade-Idy : Les partisans de Robert Sagna en France dénoncent un deal

Wade-Idy : Les partisans de Robert Sagna en France dénoncent un deal

Les partisans de l’ancien candidat à la présidentielle, Robert Sagna, ont tenu leur première conférence de presse, hier depuis la naissance du Rassemblement pour le socialisme et la démocratie (Rsd). Et c’est surtout pour dénoncer les retrouvailles de Wade et de Idy faites sur le « dos des Sénégalais ».

Source : Walfadjro
Comme au Sénégal, le vraisemblable retour au bercail de Idrissa Seck continuent de faire débat de l’autre côté de la Méditerranée. Hier, au cours d’un point de presse tenu dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le Rassemblement pour le socialisme et la démocratie (Rsd) a ouvertement dénoncé un «deal sur le dos des Sénégalais ».

« Le Pds est en train de se retrouver au point d’oublier les accusations de détournement qu’ils se sont lancés entre eux, au point d’oublier l’opprobre qui fut jeté tantôt sur Wade tantôt sur Idrissa Seck », constate le chargé de communication du parti, Moussa Diémé. Avant de s’interroger : «Est-ce que pour des considérations électoralistes ou politiciennes, le peuple sénégalais peut être pris en otage par des enfermements, des libérations, une instrumentalisation de la justice d’une manière si éhontée et honteuse ? » Devant le mystère qui entoure les vraies raisons de la seconde noce du couple Wade-Idy, les proches du maire de Ziguinchor estiment que le peuple « doit savoir à quel jeu on les mène ».

En effet, ils ne digèrent pas du tout le rôle de dindon de la farce qui a été dévolu aux citoyens dans cette « tragi-comédie ». Et le chargé de communication de revenir à la charge en fustigeant « le caractère versatile de Wade, cette ruse effrénée qui prend le peuple pour des gens qui ne sont pas capables de faire une lecture et d’avoir une mémoire ».

De conclure, sous la forme de l’ironie : « Quand on accuse un Premier ministre d’avoir détourné de l’argent sur la base d’un rapport de l’Inspection Générale d’Etat (IGS) qui est liée à la présidence, et que ce même président de la République se lève un beau jour pour dire que Idy n’a rien fait… »

Cependant, si les désormais anciens militants du Ps déplorent cette situation, ils ne sont pas contre le principe qui a guidé libéraux et rewmistes à vouloir se retrouver pour la reconstitution de leur famille politique.

Reconstitution de la famille socialiste

Car eux- mêmes, leur leader en tête, souhaitent que les socialistes de tous bords (Ps, Urd, Afp, Sur, etc. ) se retrouvent dans un grand parti, comme au bon vieux temps de l’ère Abdou Diouf : «Il ne faut pas vouloir une chose et souhaiter le contraire pour les autres.

Nous, nous travaillons pour les retrouvailles de la famille socialiste. Si les libéraux se retrouvent entre eux, ça permet de clarifier le débat politique au Sénégal. Parce qui se ressemblent s’assemblent».

Après l’officialisation de la naissance du RSD, les partisans de Robert Sagna, à en croire l’ancien député socialiste, Sanou Dione, ont entrepris une grande campagne de massification de la fédération de France.

Déjà, assure-t-il, tous ceux (hormis les Sur) qui ont défendu la candidature de l’édile de Ziguinchor à la présidentielle de février sont restés fidèles à ce dernier. La structuration du parti en France est, en revanche, annoncée pour les semaines à venir.


À voir aussi

Les invalides de guerre assiègent le Palais

Restés 6 mois sans pension, les invalides de guerre ont assiégé hier le Palais. Ils …

Amadou Ba et Mary Teuw font la paix

Les ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Economie, des Finances et du Plan, respectivement Mary …