Accueil / ECONOMIE / Yang Yang : CLD pour une meilleure approche de la grande muraille verte 

Yang Yang : CLD pour une meilleure approche de la grande muraille verte 

Pour une meilleure protection de l’environnement dans sa localité, le Sous préfet de l’arrondissement de Yang Yang Moussa Sy a tenu ce jeudi 13 août 2015, un comité local de développement(CLD), regroupant l’ensemble des autorités locales, en collaboration avec les partenaires au développement intervenant dans le milieu .

A cette journée de partage et de diagnostic des préoccupations des populations, était invité l’agence nationale de la grande muraille verte, représentée par son directeur général le Colonel Pape Waly Guèye et son staff.

Selon ce dernier, ce comité local de développement donne l’opportunité de parler d’un programme qui lui est cher : la grande muraille verte (GMV). Ainsi, ce CLD permettra-t-il aux populations de mieux connaitre les tenants et aboutissants de la GMV.

Entre autres réalisations de la grande muraille verte depuis sa création en 2008, on peut retenir la délimitation du tracé qui va partir de la commune de Léona jusqu’à Tambacounda, dans la commune de Bélé, sur une longueur de 450 km et une largeur de 15 km, une emprise de  200 à 250 km où 125 km de bande sont en  reboisement.

Quant au sous préfet Moussa Sy l’initiateur du CLD, la rencontre aura permis, en tant que représentant de l’Etat dans le milieu, de partager avec les populations sur les circulaires venus de l’Etat, sur les directives, sur les lois et règlements. Au cours de son intervention, le sous préfet de yang yang est revenu sur les différentes actions gouvernementales à l’endroit des populations, entre autres, les bourses familiales, la couverture maladie universelle, les vivres de soudure en vue. Dans le domaine de l’hydraulique sept nouveaux forages seront construits.

A signaler qu’au cours de ce CLD, les populations ont soulevé pas mal de difficultés dont le manque d’infrastructure de santé, d’éducation, l’absence de crédits au sein des mouvements associatifs, l’insuffisance de formation chez les jeunes et femmes, l’enclavement, le sous emploi. Du coup, les partenaires à l’image de GMV et autres ont pris l’engagement d’apporter leur soutien pour une meilleure condition de vie et d’existence des populations.

Samba Khary Ndiaye Linguère.

À voir aussi

LE CHIFFRE D’AFFAIRES DU PAD PASSE DE 28 A 45 MILLIARDS Dr Cheikh Kanté fait mieux que ses prédécesseurs

Au bout de presque cinq ans, l’actuel directeur général du Port autonome de Dakar a …