Accueil / Uncategorized / Yekini: ‘La lutte progresse parce qu’elle forme, contrairement au football’

Yekini: ‘La lutte progresse parce qu’elle forme, contrairement au football’

Le champion de lutte, Yahya Diop dit Yekini, a déclaré lundi que ‘’l’évolution positive notée dans la lutte, contrairement aux autres sports au Sénégal, est liée à la formation continue qui s’y fait’’.

Source: Nettali

‘’Un lutteur est tout le temps en formation de ses débuts dans la lutte avec les mbappates (séances nocturnes) jusqu’à son entrée dans une écurie. Ce n’est pas le cas au football où on regroupe des professionnels formés ailleurs’’, a expliqué le chef de file de l’écurie Ndakaru.

Pour le champion de lutte désigné sportif sénégalais de l’année 2005, ‘’il faut revenir à la formation, si on veut remettre notre sport en général et le football en particulier sur les rails’’.

Rappelant avoir ‘’été un bon défenseur axial’’, Yahya Diop a insisté sur ‘’la nécessité de la formation mais aussi de l’unité autour de la famille du football’’.

‘’Quand on en arrive à avoir deux fédérations qui organisent leurs compétition parallèlement, ça devient très grave’’, a expliqué Yahya Diop.

A côté de la Fédération de football qui est l’instance délégataire de pouvoirs, le Cadre de concertation des présidents de club (CCPC), une structure regroupant plusieurs équipes dont huit de D1, organise depuis quelques semaines ses propres compétitions.

Ces clubs ont été exclus des compétitions de la FSF pour avoir boycotté au moins deux matches. Ce qui équivaut à un forfait général donc une exclusion des compétitions selon les règlements de l’instance dirigeante du football national.

Revenant sur le surnom hérité d’un attaquant nigérian des années 90, il indique que ‘’c’est juste sur le plan morphologique que mon ami a vu des ressemblances entre nous deux (lui et l’attaquant nigérian, Yekini). Moi j’étais un bon libéro’’.

Par rapport à la forte médiatisation notée au niveau de la lutte ces derniers temps, il a estimé que ‘’des gens comme moi ont toujours cru à son devenir dans ce pays’’.

‘’Et cette discipline, croyez-moi, ira crescendo et l’année 2007 n’a pas été la meilleure, même s’il y a une grande médiatisation’’, a-t-il ajouté.

Yahya Diop, qui a rappelé avoir atteint ses ’’rêves, devenir le Roi des arènes et remporter le Lion d’or’’, a explicité que sa volonté est de ’’faire cinq combats’’ et se retirer.

‘’C’est mon souhait, seul Dieu va décider de la suite de ma carrière’’, a-t-il dit, soulignant que quand il finira sa carrière, il sera’’moins visible dans la lutte’’.


À voir aussi

Touba: Les éleveurs républicains hôtes du Khalife général des Mourides…

Dans le cadre de leurs tournées de sensibilisation et d’information sur les réalisations du régime …

Macky tacle les syndicalistes «On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ « 

«On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ et en retour il n’y a pas de compensation…». …