Young Thug et Birdman ont-ils comploté pour faire assassiner Lil’ Wayne ?

  • Category : People
  • By : moussa keita
  • Date : 17 juillet 2015

C’est une drôle d’affaire qui secoue actuellement le monde du hip-hop américain. Selon  wsb-tv une chaîne de télévision appartenant à ABC, Birdman et YoungThug, figures éminentes du rap us, auraient comploté pour faire assassiner le rappeur Lil’ Wayne.  Selon cette chaîne de télé américaine qui dévoile l’information aujourd’hui, Young Thug a été arrêté ce mercredi 15 juillet par la police et se trouve actuellement derrière les barreaux pour une tout autre affaire mais les journalistes de la chaîne ont découvert qu’une plainte avait été déposée en juin dernier, dans le comté de Cobb : elle vise Young Thug et Bryan Williams (Birdman).

Un complot pour assassiner Lil Wayne ?

Petit retour en arrière. En avril dernier, le bus de tournée de Lil Wayne avait été la cible de tirs fournis à Atlanta. L’homme, auteur des tirs se prénomme Jimmy Winfrey, est un proche de Young Thug et a été écroué depuis. Selon la plainte que les journalistes ont consultée, Birdman et Young Thug seraient tous deux impliqués dans cette fusillade, car Winfrey aurait passé un coup de téléphone depuis un appareil appartenant à … Birdman et ordre lui auraient été donnés de « finir le travail » au Mandarin Oriental Hotel, où l’équipe de Lil Wayne s’était réfugiée.  Toujours selon la plainte, les trois hommes seraient membres du gang des Bloods et cette fusillade serait le résultat d’un différend financier très sérieux entre Lil Wayne et Birdman. Un différend dont le sujet de discorde est le dernier album de Weezy, « Tha Carter V », dont la sortie est prévue pour 2016 et pour lequel, Lil Wayne attaque en justice Cash Money Records pour 51 millions de dollars. Plainte qu’il a retirée depuis, d’ailleurs.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15