Accueil / POLITIQUE / Youssou Ndour répond à Souleymane Ndéné Ndiaye: « Je laisse mon directeur de campagne le remettre à sa place »

Youssou Ndour répond à Souleymane Ndéné Ndiaye: « Je laisse mon directeur de campagne le remettre à sa place »

Youssou Ndour refuse de polémiquer avec Souleymane Ndéné Ndiaye qui soutient que sa candidature n’est pas sérieuse. Le candidat de « Fekke ma ci boole » préfère plutôt laisser son directeur de campagne « remettre à sa place » le Premier ministre de Wade.

En présentant son directoire de campagne jeudi à Soumbédioune, Youssou Ndour a été interpellé par la presse sur la sortie de Souleymane Ndéné Ndiaye qui estime que sa candidature n’est pas sérieuse. Mais le candidat de « Fekke ma ci boole » refuse de polémiquer avec le directeur de campagne de Wade. Et pour cause ! Youssou Ndour estime qu’il ne boxe pas dans la même catégorie que Souleymane Ndéné Ndiaye.

« Je suis candidat. Et je ne polémique pas avec un directeur de campagne d’un candidat qui n’a pas le droit de se présenter », a laissé entendre Youssou Ndour qui ne manque pas d’ironiser : « Je laisse la réponse à mon directeur de campagne, Aliou Ndiaye, pour le remettre à sa place. » Cette réponse servie à la presse, Youssou Ndour a préféré aborder d’autres sujets.

Ainsi, il rappelle que « dans quelques jours, nous serons en campagne électorale. Et nous savons qu’il y a des partis politiques ou coalitions de partis qui ne raisonnent qu’en termes de milliards. Je suis certain que pour briguer les chiffrages des citoyens, des candidats charmeront l’électorat avec des billets de banque ». Mais, pour lui, les citoyens ont le droit de prendre cet argent qui appartient au contribuable sénégalais. Selon lui, l’essentiel, c’est de voter utile. « Prenez cet argent et acquittez-vous consciencieusement de votre devoir civique », a-t-il suggéré aux électeurs.

source nettali

À voir aussi

Le 27 juin 2011, le jour où Karim devait être tué

La charge est lourde et grave. Elle porte les empreintes de Samuel Sarr via son …

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …