Accueil / POLITIQUE / Youssou Ndour reprécise sa pensée « Je suis déçu de l’entourage de Macky »

Youssou Ndour reprécise sa pensée « Je suis déçu de l’entourage de Macky »

’Je suis déçu de Macky’’. Cette phrase choc qui sonnait comme l’hallali dans les relations entre Youssou Ndour et son ami de président, Macky Sall, a vite été «démentie» par le ministre conseiller.

Ceux qui pensaient que les relations entre Youssou Ndour et Macky Sall se sont effritées, peuvent vite déchanter. Car il n’en est rien, si l’on en croit Youssou Ndour lui-même, qui révèle qu’il n’est nullement déçu du Président de la République, comme on a pu le faire croire, suite à l’extrait et à la diffusion de quelques de ses propos au cours de l’émission Face To Face par les médias. Au cours de la diffusion intégrale, ce dimanche de l’émission, le « roi du mbalax » se dit plus déçu par l’attitude de certains membres de l’entourage présidentiel. Il constate que des partis membres de la coalition présidentielle, Benno Bokk Yaakaar (BBY), se disent souvent victimes d’ostracisme de la part de responsables de l’Alliance pour la République (APR). Youssou Ndour déclare être constamment en contact avec le Chef de l’Etat et qu’il ne manque de lui apporter ses conseils. Mieux, ajoute-t-il, il a promis de continuer à soutenir le Président de la République Macky Sall pour qu’il obtienne un second mandat en 2019. Selon lui, ce que le Président de la République est en train de faire pour le Sénégal suffit pour qu’il soit réélu en 2019. Pour Youssou Ndour, si Macky Sall est réélu en 2019, ce qui lui permettra de parachever tout ce qu’il souhaite pour le Sénégal, il fera partie de ceux qui ont marqué le Sénégal.  Toutefois, Youssou Ndour tient à préciser que personne ne peut l’empêcher de se rendre dans une partie du territoire national s’il est invité à faire de l’animation dans des manifestations de mobilisation en faveur du Chef de l’Etat. Et ce qui peine le plus Youssou Ndour, c’est que les membres de l’APR qui se disent proches du Chef de l’Etat, se signalent à travers des actes d’ostracisme. «Devant Macky, ils ont un discours rassembleur mais, dès que le Président de la République tourne le dos, ils agissent autrement », regrette-t-il.

Khady T. COLY

À voir aussi

Candidature probable de Khalifa: Le pouvoir a-t-il lâché du lest ? 

Les choses se précisent pour la présidentielle de 2019. Les potentiels candidats en sont à …

Malick Gakou arrêté

Le président du Grand Parti, qui s’était hier rendu au Conseil Constitutionnel pour s’enquérir de …