telechargement

Zahra Iyane Thiam Diop sur la sortie de Djibo Ka : « Le seul calcul politique qui hante le Chef de l’Etat, c’est…»

L’Urd souhaite un couplage des élections présidentielle, législatives et locales en 2019. Et cette énième sortie de son secrétaire général, M.Djibo Leyty Ka continue de susciter des réactions. Pour Mme Zahra Iyane Thiam Diop Ministre, conseillère spéciale auprès du Chef de l’Etat, l’opinion devrait juste concéder au secrétaire général de l’URD le droit de donner son avis sur toutes les questions ayant trait à l’actualité.

En sa qualité de membre de la coalition Benno Bokk Yaakar et de l’APR, Mme Diop précise que ce souhait de M Ka n’engage en rien ces deux structures politiques précitées. Se voulant plus précise, elle rappelle que cette question n’a jamais fait l’objet de débat dans les instances auxquelles elle a eu à siéger, ni dans son parti encore moins dans la coalition.

Elle trouve, toutefois, que c’est une opinion légitime émanant d’une formation politique souveraine. La conseillère spéciale auprès du Président de République rajoute que notre pays regorgent d’instances techniques et politiques, à savoir la DGE et la commission technique de revue du code électoral, qui sont habilitées à sonder la faisabilité d’une telle proposition.

Elle nous apprend dans la dynamique, qu’une loi n’a de sens que si, à un moment où, la loi va dans le sens contraire de ces principes ou de son point de vue qu’elle soit appliquée.

Mme Zahra Iyane Thiam Diop exhorte toutefois au respect du calendrier républicain, c’est à dire la tenue des élections à date échue conformément aux textes.

Et pour répondre au front de l’opposition qui, selon elle, veut se faire sur du flou que ça soit perdre des législatives, ou une présidentielle pour le moment l’Apr gagne toutes les élections et c’est ce qui les incombe.

Etant membre du cabinet présidentiel, Mme Diop renseigne que pour l’heure, le seul calcul politique qui hante le chef de l’Etat M. Macky Sall, c’est le respect de ses engagements, mais aussi de faire en sorte que le PSE puisse bénéficier aux populations sénégalaises.

Voir aussi

telechargement-1

VISITE D’ETAT DU PRESIDENT SALL EN FRANCE- Ce que fera Macky à Paris

Le président de la République du Sénégal effectuera, du 19 au 21 décembre, une visite …