Zahra Iyane Thiam : « Le Premier Ministre est pertinent et son face- face avec les députés ne devrait même pas faire l’objet de reproche »

Le Premier Ministre Mouhamed Boun Abdallah Dione était, ce jeudi, à l’hémicycle avec son gouvernement afin d’éclairer l’opinion sur certaines questions de l’heure. Même si l’opposition y voit une mise en scène, la Ministre conseillère auprès du Président de la République, Mme Zahra Iyane Thiam Diop, elle, pense que ce face- face avec les députés est d’une utilité notoire qui ne devrait même pas faire l’objet de reproche. Invitée de l’émission « Point de Vue » face à Bassirou Kébé du Parti Démocratique Sénégalais sur une radio de la place, Mme Diop renseigne que ceux qui ne sont pas satisfaits des réponses données par le P.M font fausse route. En effet, la Ministre conseillère auprès du Président de la République présume que sur la question du format ou des réponses qui ont été préparées, les députés du PDS prennent également la source de leurs questions au niveau de leurs instances politiques. Elle poursuit : « L’autre argument c’est que quand le libéral Bassirrou Kébé dit que le passage de Boune Abdellah Dione n’est pas utile, il se perd dans ses propos puisqu’il a eu lui-même à reconnaitre des points positifs dans le discours du Premier Ministre. Je pense donc que son utilité ne fait plus débat ». Face aux détracteurs de l’actuel régime Mme Zahra Iyane Thiam Diop se veut clair : « J’ai l’intime conviction que le Premier Ministre est un homme compètent, et s’il transfère cette valeur à travers les actions du gouvernement, cela devrait pouvoir donner des résultats probants. Je trouve que ce qui revêt une importance, c’est le fait que Mouhamed Boun Abdallah Dione et son gouvernement puissent aller devant la représentation du peuple, en vue d’éclairer les jugements des Sénégalais ». Précise Mme Diop Pour terminer, elle bat en brèche les propos de ceux qui disent que certaines questions liées aux contrats pétroliers et gaziers ont été abordées de façon sommaire. Zahra Iyane Thiam Diop soutient que le P.M était en face de représentants du peuple qui avaient des problèmes spécifiques et essentiels et des réponses ont été données. Sur la question du pétrole, la conseillère auprès du président de la République trouve qu’il n’y a pas meilleur gage que la publication des contrats. L’opinion publique doit juste se féliciter de l’exercice du P.M, qui élève le débat public.

Voir aussi

BAYO PRESIDENT DU CNTG- « Je prends la responsabilité de demander aux Gambiens de pardonner à Jammeh pour préserver la paix et la stabilité »

Apres  le départ de  Yahya  Jammeh  du pouvoir, Cheik Sidiya  Bayo,  leader du mouvement politique …