SOCIETE

ZIARRA DES DAHIRAS À TIVAOUANE- Le fils d’Al Amine recadre un talibé

  • Date : 8 décembre 2015

En prélude du grand Gamou de Tivaouane qui se profile à l’horizon, les « dahiras » ont rallié la capitale de la Tidiania pour renouveler leur allégeance. Au cours de la cérémonie, un disciple a eu la maladresse de prononcer le nom « Junior », s’adressant à Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine. Il sera vite rabroué par le fils de ce dernier, Moustapha Sy, devant l’assistance.

En cette veille de « bourde » qui précède le Maouloud dans la ville sainte, commémorant la naissance du Prophète Mouhammad (Psl), les « dahiras » affluent en masse vers Tivaouane. Ce dimanche a été l’occasion pour ces derniers de rallier la capitale de la Tidiania. Venus des quatre coins du pays, ces disciples de la confrérie Tidiane ont très tôt pris d’assaut le domicile du porte-parole de la famille de Cheikh Hadj Malick Sy. Qui avec des enveloppes, d’autres avec du matériel ou des bœufs comme le grand Dahira « Sope Serigne Babacar Sy » de Bopp, Soprim et Parcelles Assainies avec sa tête le guide Serigne Oumar Fall. Tous ont essayé, à leur manière, de renouveler leur allégeance au petit-fils de Maodo Malick Sy. Après le canevas tracé par le maitre de cérémonie, les causeries pouvaient alors commencer. Sagement assis sur les escaliers, le fils de Serigne Abdou Aziz Sy, à l’image des autres talibés suivait le discours des responsables moraux de chaque « dahira ». Puis, les choses se sont détériorées lorsqu’un grand responsable a ajouté le qualificatif « Junior » au nom de son père. Comme s’il avait été piqué par une mouche, Moustapha Sy s’en est violemment pris à cet hôte de son père qui a pourtant mobilisé plus de quatre cents talibés et qui lors de son speech a évoqué le qualificatif « Junior » pour expliquer la richesse orthographique qui encadre l’état civil de Serigne Abdoul Aziz Al Amine. Un comportement déplorable qui a indisposé toute l’assistance. Mais en grand responsable et porte- parole de la famille Sy, Al Amine n’a pas apprécié le geste de son fils et a recadré les choses en affirmant que la terminologie « Junior » n’est pas méchante, tout en rappelant que c’est feu son homonyme Mame Abdou Aziz Sy qui avait ordonné de ne plus l’appeler par ce pseudonyme. Rappelant des anecdotes à ce propos, l’assistance a vite fait d’oublier l’incident. C’est vers minuit que les causeries ont pris fin dans une bonne ambiance sans la présence de Moustapha Sy.

Pape Amadou GAYE

People
Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15