Accueil / Uncategorized / Zico, Bility, Bin Hussein : voilà ceux qui s’opposeront à Platini

Zico, Bility, Bin Hussein : voilà ceux qui s’opposeront à Platini

Michel Platini ne sera pas le seul candidat à la présidence de la Fifa. Entre ceux qui ont déjà annoncé officiellement qu’ils se lançaient et ceux qui ne l’ont qu’évoqué, tour d’horizon des adversaires du Français.

Zico, l’adversaire le plus crédible

Qui est-il ? Le « Pelé Blanc« , comme il était surnommé, lors de sa carrière de joueur, est une icône du football mondial. Zico s’est lancé dans une carrière d’entraîneur à sa retraite. Du Japon à l’Inde récemment, en passant par la Turquie ou l’Irak, il a pu découvrir les différents footballeurs du monde. Mais, le Brésilien manque cruellement de référence dans les instances de son sport.

Quelles chances a-t-il ? Son nom et ses propositions peuvent lui permettre de glaner quelques voix. Mais, le Brésilien part de trop loin, il manque d’expérience et de soutien dans les instances internationales.

Ali Bin Hussein, disciple de Platini

Qui est-il ? Il était le seul obstacle à la réélection de Sepp Blatter, en mai dernier. Le président de la fédération jordanienne avait surpris son monde, en réussissant à pousser le Suisse à un deuxième tour, avant de se rétracter devant ses infimes chances de victoire. Mais, le Prince Ali Bin Hussein a acquis une crédibilité importante.  Quelles chances a-t-il ? Il sera le plus gros concurrent de Platini. De là à le battre, il y a un gouffre.

Maradona, la plus surprenante

Qui est-il ? A-t-on encore besoin de présenter Diego Armando Maradona ? Champion du monde 1986, l’Argentin est considéré, par beaucoup, comme le plus grand joueur de l’histoire du football. Depuis, il ne cesse de faire parler de lui pour des affaires extra-sportives et ses dérapages en tout genre.

Quelles chances a-t-il ? Il faudrait déjà que l’Argentin ait une chance d’avoir 5 fédérations qui acceptent de s’engager auprès de lui pour se présenter.

Chung Mong-joon, l’homme fort du foot asiatique

Qui est-il ?  Puissant entrepreneur sud-coréen, à la tête de Hyundai, Chung Mong-joon n’est pas un inconnu à la Fifa. Vice-président entre 1994 et 2011, l’Asiatique ne veut pas laisser passer sa chance de devenir N°1.

Quelles chances a-t-il ? Même s’il est connu à la Fifa et fort dans son continent, l’homme n’a pas le charisme mondial pour battre Michel Platini.

Musa Bility, pour l’Afrique

Qui est-il ?  Président de la fédération libérienne, Musa Bility a été le deuxième à se déclarer officiellement après Zico.

Quelles chances a-t-il ? Même si l’Afrique fait corps derrière son candidat, l’homme aura bien du mal à convaincre les autres confédérations.

Share This:

À voir aussi

LES ANCIENNES CARTES D’IDENTITE VALIDES JUSQU’AU 29 JUILLET

Ceux qui n’ont pas encore obtenu leur Carte biométrique de la Cedeao peuvent toujours compter …

ENTRETIEN TÉLÉPHONIQUE ENTRE LES PRÉSIDENTS MACRON ET SALL SUR LA SITUATION SÉCURITAIRE AU SAHEL

Le président français, Emmanuel Macron, s’est entretenu au téléphone, jeudi après-midi, avec son homologue sénégalais, …