Accueil / Education / ZIGUINCHOR : DE « FORTES DISPOSITIONS » PRISES POUR UN DÉMARRAGE DES COURS LE JOUR DE LA RENTRÉE

ZIGUINCHOR : DE « FORTES DISPOSITIONS » PRISES POUR UN DÉMARRAGE DES COURS LE JOUR DE LA RENTRÉE

Ziguinchor, 19 sept (APS) – Les autorités administratives et académiques et l’ensemble des acteurs de l’Ecole ont pris de « fortes dispositions » pour une rentrée des classes effective le 9 octobre dans le département de Ziguinchor (sud), selon le Préfet Ibra Fall.

« Le jour de la rentrée nous comptons commencer les cours au moins avec 5 écoles du préscolaire, 30 de l’élémentaire, 10 du moyen et 5 autres établissements du secondaire », a assuré Ibra Fall qui présidait le comité départemental de développement sur la rentrée des classes pour l’année académique 2007-2018.

Plusieurs acteurs ont pris part à cette réunion élargie aux organisations syndicales, aux associations de parents d’élèves, aux partenaires techniques et financiers, aux élus locaux entre autres partenaires de l’Ecole.
« Nous avons ciblé ces établissements pour faire respecter le concept+Ubi Tey Jang Tey+. C’est le minimum que l’on puisse faire pour une rentrée effective. Nous pensons même qu’on pourra dépasser cet objectif le jour de la rentrée », a précisé l’inspecteur de l’éducation et de la formation de Ziguinchor (IEF) Babacar Diack.
Selon le Préfet, les autorités académiques et administratives ont déjà procédé à « l’examen et à l’évaluation de l’état physique des sites scolaires en vue d’assurer une rentrée des classes dans de très bonnes conditions ».
« En ce qui concerne le nettoiement des établissements scolaires, nous interpellons la commune de Ziguinchor pour que les travaux préparatoires n’accusent aucun retard (…) de même nous invitons le conseil départemental pour le recrutement des gardiens pour la sécurité des matériels dans les écoles », a plaidé le Préfet de Ziguinchor.
Dans le but de faire respecter le concept « Ubi Tey Diang Tey » Babacar Diack a promis que l’IEF va dérouler « une politique de sensibilisation pour que les parents veillent bien sur leurs enfants pour qu’ils aillent à l’école dès le jour de la rentrée ».
« Des instructions ont été données aux directeurs des établissements pour démarrer les cours le 9 octobre prochain quel que soit le nombre d’élèves présents dans les classes », a insisté M. Diack.

À voir aussi

Kaffrine récompense ses meilleurs enseignants et élèves

L’inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Kaffrine a récompensé une quarantaine d’enseignants …

Hausse de plus de 10 milliards de Fcfa du budget 2018 de l’éducation nationale

Le budget 2018 du ministère de l’Education nationale a connu une hausse de 10 milliards …