Accueil / POLITIQUE / Ziguinchor- Financement des jeunes, le ministre Mame Mbaye Niang prévient : « Aujourd’hui, il est impossible d’emprunter de l’argent public et ne pas rembourser »

Ziguinchor- Financement des jeunes, le ministre Mame Mbaye Niang prévient : « Aujourd’hui, il est impossible d’emprunter de l’argent public et ne pas rembourser »

 Mame Mbaye Niang, Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la construction citoyenne, était ce weekend dans la région de Ziguinchor, dans le cadre de la Caravane «Vacances Citoyennes» édition 2015. Le représentant des jeunes, dans le gouvernement, a assuré aux jeunes de la Casamance que  le président Macky Sall reste préoccupé par les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Sur cette dynamique, une manne financière leur sera octroyée pour le financement de leurs projets.

«Ziguinchor, Bignona et Oussouye, bénéficieront d’une enveloppe de plus de 900 millions de nos francs, pour le financement  de 400 projets de jeunes de cette partie Sud du pays en mi-octobre. Pendant le forum, nous avons beaucoup échangé avec les jeunes sur les modalités de financement et les procédures de remboursement. Et nous allons entamer  la deuxième phase du financement», a révélé le ministre de la Jeunesse.

Pendant le règne du régime libéral,  plusieurs jeunes qui ont bénéficié de financement ont refusé de rembourser, d’autres ont pris la fuite. Fort de ce constat, le ministre de la Jeunesse a mis en garde les jeunes qui tenteraient cette pratique. «Aujourd’hui, il est impossible d’emprunter de l’argent public et ne pas le rembourser.  Raisons pour lesquelles, les procédures de décaissement de ces fonds sont totalement différentes de celles de l’ancien régime», a dit Mame Mbaye Niang.

Lors de son face à face avec la presse régionale, le ministre a précisé que les financements sont réservés à tous les jeunes Sénégalais, sans coloration politique. «Tout jeune, qui a un projet, peut le déposer auprès de nos services. Mais, nous exigeons des projets bancables», a précisé le ministre de la Jeunesse.

Khalil DIEME

À voir aussi

Quatrième forum de Dakar sur paix et sécurité: leçon d’une rencontre (Par Fatou Sow Sarr Dr en Anthropologie et sociologie politique)

Le quatrième forum sur paix et sécurité de Dakar vient de se terminer avec succès, …

Appel à mes compatriotes acteurs politiques (Zahra Iyane Thiam)

Karl Marx disait que « celui qui ne connait pas l’histoire est condamné à la revivre ». …