Accueil / SOCIETE / Ziguinchor, Kolda et Tamba Avec 6 milliards, 40 villages vont sortir des ténèbres

Ziguinchor, Kolda et Tamba Avec 6 milliards, 40 villages vont sortir des ténèbres

Le Sénégal, en partenariat avec l’Union européenne, via l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (ASER), a obtenu un financement de près de six milliards de francs CFA) pour doter 40 villages de Ziguinchor, Kolda et Tamba, de mini-centrales solaires d’une capacité totale de 800 kilowatts.

L’Agence sénégalaise d’électrification rurale a annoncé que 40 villages des  régions sud-est  seront bientôt électrifiés dans le cadre d’un projet co-financé avec l’Union Européenne. L’objectif est de permettre aux localités loin du réseau électrique de bénéficier, à travers des centrales solaires, d’une énergie moderne et fiable et qui permettrait aux populations de la zone rurale de sortir des ténèbres et de développer des activités génératrices de revenus. ‘’Nous sommes à la phase de mise en œuvre effective de ce projet de développement durable par les énergies renouvelables au niveau de la zone sud-est du Sénégal, comprenant des localités de Sédhiou, Ziguinchor, Kolda et Tambacounda’’, a expliqué Siré Abdou Diallo, coordonnateur de projet au Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO, basé à Praia (Cap-Vert). Il s’exprimait à Ziguinchor, en marge d’un atelier de formation en installation et en maintenance de mini-centrales solaires à l’intention de 80 jeunes et femmes désignés par les villages bénéficiaires de ce projet, dit Projet de développement durable par les énergies renouvelables. Le projet entre dans sa phase active et opérationnelle avec la formation de 80 techniciens en maintenance et en installation de mini-centrales solaires photovoltaïques. Les sessions de formation, qui seront bouclées vendredi avec une cérémonie de remise d’attestations, sont assurées par des spécialistes et des experts en énergies renouvelables. Le programme, qui vise à promouvoir l’électrification rurale par le biais des énergies renouvelables, comporte aussi d’autres aspects de création d’emplois et d’appuis aux structures sociales de base. Quelque 150 petites et moyennes entreprises sises près de 20 aires d’affaires, seront aussi connectées à ce réseau de mini-centrales solaires.

Abourahmane DIALLO

À voir aussi

L’homme retrouvé mort dans un bassin de rétention identifié

Le corps sans vie retrouvé mort mercredi dernier flottant dans le bassin de rétention aménagé …

Le Sénégal demande le licenciement du présentateur de la BBC

Le Sénégal est l’une des belles surprises de la phase de groupes de cette Coupe …