téléchargement (2)

Ziguinchor : Le Conseil régional ressuscité par les élus locaux

Les trois départements de la région Sud du pays viennent de mettre sur pied une entente interdépartementale. Cette nouvelle structure, qui a pour mission de se pencher sur les questions de développement de la région, remplace ainsi le défunt Conseil régional. Le président du Conseil départemental de Bignona a été choisi par ses pairs pour diriger les destinées de cette entente. Mamina Kamara a été installé hier à Ziguinchor.

C’est dans la salle de délibérations du Conseil départemental de Ziguinchor que s’est tenue, hier, l’installation du président de l’entente interdépartementale de la région Sud du pays. Une structure qui réuni tous les trois départements de la région (Ziguinchor, Bignona et Oussouye).

Sa mission est de travailler au développement de cette région meurtrie par un conflit trentenaire, qui a fortement contribué à sa régression. Selon le président du Conseil départemental de Ziguinchor, cette entente est créée pour prendre en charge certaines questions liées au développement de la région et surtout une manière pour les trois départements de ressusciter le défunt Conseil régional.

Fiacre Coly a dit tout leur engagement de faire de cette région un modèle parmi tant d’autres.

Choisi par ses pairs pour diriger les destinées de cette nouvelle structure, le président du Conseil départemental de Bignona a tenu d’abord à les remercier pour la confiance portée sur sa personne, avant de rappeler à son tour le contexte dans lequel cette entente a été mise en place par les trois Conseils départementaux.  D’abord Mamina Kamara rappelle que la création de l’entente interdépartementale est prévue par le code des collectivités locales avec l’avènement de l’Acte 3 de la Décentralisation au Sénégal, pour ensuite dire que ce projet a fait l’objet de plusieurs rencontres, entre les trois présidents, qui aujourd’hui ont abouti à ce brillant résultat. Selon Mamina Kamara, ces unions vont encore permettre la mise en place d’autres espaces plus larges, préludes aux pôles territoriaux devant porter les politiques territoriales définies à travers le Plan Sénégal émergent (Pse).

Connaissant les potentialités dont regorge cette région, le président de l’entente interdépartementale de Ziguinchor compte s’appuyer sur ces ressources pour sortir Ziguinchor de sa situation actuelle. Pour ce faire, Mamina Kamara entend travailler en parfaite collaboration avec le Pse, le Ppdc, l’Ard et les services techniques,  afin de s’assurer un bon résultat en fin de mandat.

Parmi ses priorités, le relèvement du secteur touristique de la région. Le président de l’entente interdépartementale de Ziguinchor a annoncé l’arrivée très prochaine d’opérateurs et de professionnels qui, selon lui, constitue une promotion qui relèverait les taux de remplissage des réceptifs hôteliers, des auberges et des campements villageois. Selon M. Kamara, la destination Casamance connaîtra un regain d’activités grâce aux actions combinées de l’État et de l’Office du tourisme en Casamance.

La cérémonie de lancement de cette entente a mobilisé la quasi-totalité des maires de la région de Ziguinchor, ainsi que plusieurs autres personnalités de la région.

Abdourahmane DIALLO

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …