Accueil / POLITIQUE / Ziguinchor :  l’Ucs en campagne pour le « Non » 

Ziguinchor :  l’Ucs en campagne pour le « Non » 

Les jeunes de l’Union centriste du Sénégal (Ucs)  de la ville de Ziguinchor promettent de battre campagne pour  un «Non» conformément à la position de leur leader, Abdoulaye Baldé.

Le président de l’Union centriste du Sénégal (Ucs), Abdoulaye Baldé, a invité les Sénégalais à participer au référendum du 20 mars prochain pour sanctionner la décision de Macky Sall. Aujourd’hui, ce sont les jeunes de son parti, de la coordination de Ziguinchor, qui se prononcent en faveur du ”Non”. « Le président de la République, en se rétractant de son engagement devant le peuple, a voulu se barricader derrière une règle inopportune dans cette situation, pour justifier la honte et le déshonneur qu’il inflige au peuple sénégalais », s’offusque Mamadou Lamine Dia. Et de poursuivre : « Le peuple portait un espoir sur le président Macky Sall car étant de cette nouvelle génération d’hommes politiques sensés contribuer à rehausser l’image du milieu politique. Mais hélas, le peuple est déçu et trahi. »

Les partisans du Maire de Ziguinchor n’ont pas été trop tendres envers le gardien de la Constitution. L’occasion a été saisie pour rappeler les nombreuses promesses du président Sall. « Nous n’en sommes pour autant pas à notre première mésaventure avec le président Macky Sall. Il avait promis aux Sénégalais de constituer un gouvernement de 25 ministres, de réduire le train de vie de l’État, de créer 500.000 emplois au bout de 5 ans, mais hélas rien de tout cela n’a été fait », s’indigne Mamadou Lamine Dia.

Les jeunesses centristes de Ziguinchor se sont également prononcées sur les attaques dont leur leader fait l’objet, ces derniers jours, provenant de l’administrateur général du Fongip et le ministre Benoît Sambou. Ces deux lieutenants du président Macky Sall ont été traités de tous les noms d’oiseaux par les jeunes de l’Ucs.

Abdourahmane DIALLO 

À voir aussi

SECRETARIAT EXECUTIF NATIONAL DE L’APR La réintégration d’Abou Lô exigée

Le président du Conseil d’administration de l’Aibd, Abou Lô, a organisé, ce week-end, un meeting …