ucs_balde_3

ZIGUINCHOR-PARFUM D’ENTRISME DANS LE «MACKY» ABDOULAYE BALDE, D’OPPOSANT A FUTUR ALLIE !

Soutenir « un futur allié », c’est l’une des raisons avancées par certains responsables de l’Apr à Ziguinchor pour appuyer Abdoulaye Baldé et  la liste de l’Ucs aux élections du Hcct . Les accointances et la proximité entre le maire et certains « apéristes » en disent long sur les velléités de retrouvailles avec l’Apr qui sonnent depuis dans la famille « centriste ». Son opposition et son aversion au pouvoir manifestées hier, Baldé ne s’est-il pas mis dans une posture de « futur allié » ? La question taraude les esprits à Ziguinchor où le basculement des « Centristes » se peaufine de plus en plus.

Il faut être très fort pour tenir dans l’opposition, dit-on souvent. Quatre ans après la chute du régime Wade, le maire de Ziguinchor, cacique  de l’ancien régime semble déjà très éprouvé par son  séjour dans l’opposition. Certains de ses partisans (qui n’en peuvent plus de «  trinquer »)  ont fini de changer de posture et de discours politique. Depuis quelques temps, les actes « d’allégeance »  au « Macky » se multiplient et c’est à se demander si le Baldé d’hier n’a pas fini de baliser le chemin des retrouvailles avec son «ami » président de la République.

Tantôt, c’est la proximité avec les ministres de la République en visite à Ziguinchor avec un discours « hors opposition », tantôt ce sont les sorties de ses lieutenants qui renseignent sur le revirement à 180 degrés qui se prépare  pour celui qui, il y a un an, montrait son aversion totale du régime en place. Qu’est-ce qui a donc changé dans la gestion du pouvoir au point que le maire de Ziguinchor et ses partisans fassent des yeux doux au « Macky ».

Traqué hier dans le dossier des biens mal acquis, Baldé ne semble attendre aujourd’hui que le coup de sifflet pour sauter dans le « Macky » si l’on se fie à l’attitude de ses partisans dans la capitale du sud qui ne s’opposent plus dans la capitale du sud à une collaboration entre leur patron et le président de la République. Et le soutien apporté par  certains responsables APR au maire de Ziguinchor et président de l’UCS aux élections du HCCT en dit long sur le chemin presque totalement balisé pour l’édile de Ziguinchor dans la famille beige marron . Car ces « vrai-faux amis » du maire de Ziguinchor semblent justifier leur soutien par le fait qu’il ne faut pas affaiblir un futur allié. Quelle incongruité, serait-on tenté de dire. Ces deux responsables « apéristes » n’ont-ils pas combattu leur propre formation aux dernières Locales avant de s’opposer au NON de Baldé au référendum. Cette valse de position de ces deux  directeurs généraux (qui pourraient d’ailleurs prendre ce pseudonyme  Angélique-Barry ) qui tanguent au gré de l’évolution politique à Ziguinchor.

Félicités par le camp de leur adversaire politique qui leur a tressé des lauriers, ils attendent certainement l’arrivée du « futur allié »  qui peut au rythme de la real politique conserver sa casquette d’opposant puisque ses partisans qui ne désapprouvent pas totalement l’idée de rejoindre un gouvernement de Macky sont on ne peut plus clairs sur les ambitions de leur mentor avec cette phrase qui sonne depuis comme une rengaine au sein de  l’UCS : « Baldé futur Président ». Peut-être maintenant y adjoindre cette petite expression « Baldé futur allié » Comme cela, après la traque des biens mal acquis qui avait ameuté la galerie politique à Ziguinchor, l’heure est à la « cour à un opposant futur allié .

Sud quotidien

Voir aussi

une tanor h-1

MESSE D’INVESTITURE DE KHALIFA SALL Le Ps crache son venin sur ‘’Taxawu Dakar’’ et ADK

‘’Taxawu Dakar s’effondre comme un château de  cartes, Khalifa SALL entre le désarroi et le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *