Accueil / ACTUALITES / Ziguinchor La Police mate les enseignants

Ziguinchor La Police mate les enseignants

La manifestation des enseignants regroupés autour du G6, a été violemment réprimée par la Police à Ziguinchor. Le bilan fait état de plusieurs blessés et arrestations.

Les forces de l’ordre ont violemment réprimé le rassemblement des enseignants regroupés autour du G6. La police n’a pas fait dans la dentelle en matant les enseignants par des tirs de grenades lacrymogènes. Le G6, qui a bravé l’interdiction du préfet, a fait face à un énorme dispositif sécuritaire emmené par le Groupe mobile d’intervention (Gmi). Les échauffourées entre forces de l’ordre et enseignants ont fait plusieurs blessés. Le bilan officiel fait état de cinq blessés du côté des enseignants dont deux graves. Il faut également noter que11 personnes ont été arrêtées, avant que les autorités ne procèdent à leur libération. Le secrétaire général du Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire (Saems) a reçu un projectile au pied. « Ils ont cherché à matraquer mais n’ont pas réussi à le faire », a témoigné Saourou Sène qui précise qu’il n’a pas été évacué à l’hôpital, mais a été bien pris en charge. Concernant les blessés, Saourou Sène souligne qu’ils sont toujours internés dans les différents hôpitaux de la commune où ils reçoivent les premiers soins. Une rencontre entre tous les secrétaires généraux départementaux et régionaux du G6 est prévue en début de soirée à Ziguinchor pour évaluer la marche et dégager des perspectives. La conséquence sur le déroulement l’année scolaire risque d’être dramatique pour les élèves sénégalais. Au moment où ces lignes sont écrites, les secrétaires généraux du G6 étaient en assemblée générale.

K T COLY

À voir aussi

Porcès Khalifa Sall : L’État reste

Le juge Demba Kandji, le président de la Cour d’appel de Dakar, qui juge Khalifa …

Mort de Pape Sarr : La police s’en lave les mains

Arrêté samedi et placé en garde à vue au commissariat de Thiaroye pour vol de …