SOCIETE

ZIGUINCHOR- Un ASP déféré au parquet pour détention de chanvre indien

  • Date: 4 mai 2016

 La Brigade de recherche de la gendarmerie de Néma fait encore parler d’elle. En effet, les hommes en bleu ont mis aux arrêts un Agent de la sécurité de proximité (ASP) habitant le quartier Belfort, dans la Commune de Ziguinchor.

 Le jeune ASP, du nom d’A. Diallo, a été surpris chez lui par les gendarmes avec 500 g et 08 cornets de chanvre indien. Il a été déféré au parquet, en début de semaine. L’information a très tôt fait le tour de la Ville de Ziguinchor. En effet, un agent de l’Agence de sécurité de proximité (Asp) de la capitale sud du pays a été arrêté, lundi, vers les coups de 15 heures par les hommes en bleu de la Brigade de gendarmerie de Néma. Diallo alias Général, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été surpris à son domicile par les gendarmes avec du chanvre indien. Le jeune ASP détenait dans sa chambre 500 g et 8 cornets de l’herbe qui tue. C’est après constat que les hommes en bleu l’ont arrêté puis déféré au parquet où il attend son jugement. À Ziguinchor, beaucoup se posent la question de savoir, comment la gendarmerie a-t-elle fait pour arriver à ce résultat ? Le jeune ASP a-t-il était dénoncé par ses siens ou simplement soupçonné ? Des questions qui certainement ne trouveront jamais de réponse.

Ce qu’il faut surtout rappeler, depuis la création de ce corps par le chef de l’État, les ASP sont souvent cités dans des affaires trop malsaines. Toutes choses qui ont occasionné l’emprisonnement de plusieurs Agents de la sécurité de proximité (Asp). D’autres ont été simplement radiés du corps. Interpelés sur cette question, nombreux sont les Ziguinchorois à porter le tort à l’État. Tous nos interlocuteurs ont presque dit la même chose. Pour eux, le manque de formation de ces jeunes serait la principale cause du comportement de ces derniers qui pourtant sont censés assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens. Le président de la République est invité à envoyer tous les ASP dans les écoles de formation militaire afin qu’ils puissent se passer de certains comportements qui pourront nuire toute leur vie.

Abdourahmane DIALLO (Correspondant à Ziguinchor)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15