téléchargement (1)

Zone industrielle et artisanale à Touba- Le projet lancé hier par Abdoulaye Diouf Sarr

« La zone industrielle et artisanale (ZIAR) a pour ambition de contribuer à la mise en œuvre des orientations du PSE et traduit concrètement les objectifs du visés par l’acte 3 de la décentralisation », a déclaré le ministre de la gouvernance locale venu présider l’atelier de lancement. Le projet de création de la ZIAR a pour objectif la valorisation des peaux et cuirs. Selon Abdoulaye Diouf Sarr, le choix porté sur Touba, pour le démarrage de ce programme d’appui aux projets de territoires n’est pas fortuit. Il se justifie par les atouts et les potentiels de la ville sainte. En effet, Touba est marquée par son dynamisme démographique et économique exceptionnel. Ce village est devenu aujourd’hui la  deuxième ville du Sénégal. Ainsi ; face a la macrocéphalie de Dakar ; Touba représente, de fait, une métropole d’équilibre. C’est la raison pour laquelle  les pouvoirs publics ont toujours accompagnés le développement de cette ville par la mise en place d’infrastructures comme Ila Touba par le résident Sall.

Par ailleurs Touba a aussi des atouts sur le plan géographiques entre Ngaye-Mékhé  et le zone sylvopastorale avec la Dahra. L’existence d’abattoir moderne et le dynamisme du secteur économiques sont aussi des atouts..

La mise en place d’une ZIAR à Touba ; dédiée à la valorisation des peaux et cuirs ; permettra de créer d milliers d’emplois  et de réduire la balance commercial.

Fallou Diop

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …