Accueil / ACTUALITES / Zoss perd 2,450 millions de fcfa de son reliquat

Zoss perd 2,450 millions de fcfa de son reliquat

Jamais combat n’aura suscité autant de commentaires, de tensions, de préparations, d’enjeux et de mystiques que celui qui a mis en vedette Lac de Guiers II du Walo à Zoss de Rock Energie. Pour une finale sauvée de justesse, la confrontation ne pouvait manquer de piment et de piquant. Chacune des deux écuries s’y est mis. A Walo où le statut de favori devait être respecté, les gros moyens ont été mobilisés.

Source : Le Matin
Les anciens dont Mohamed Ali, Alioune Sèye, Lac de Guiers, Abdou Diouf… avec toute leur armada de conseils, de talismans et d’autres du genre entouraient le petit  » Lac » calme, serein, posé et très physique comme à son habitude.Du côté de Rock Energie, Zoss pouvait aussi compter sur son manager et technicien Jacques Diène, ses camarades d’écurie et des conseillers moins connus. Mais ce qui a beaucoup retenu l’attentions dans cette confrontation, c’est l’avant combat.

En fait, durant cette période on aura tout vu, tout entendu et tout géré en termes de tensions. Si Walo avec une certaine expérience a tenté de calmer ( même si c’est souvent difficilement) cette étape, Rock Energie par le biais de son poulain Zoss, s’est montrée plutôt provocatrice. Zoss par ci, Zoss par là. Des pas de danse, des séries de 100 métres, des bains mystiques dans tous les coins et recoins du stade…bref Zoss est resté lui-même. Sans gêne et de manière déconcertante il a créé « un véritable désordre ». Donnant beaucoup de fils à retordre aux éléments du Gmi qui se voyaient obliger de mettre sur pied une barrière de sécurité entre son groupe et celui de son adeversaire.

Mais n’empêche, il réussira à dribbler tout le monde pour se retrouver face à face avec Lac de Guiers II. Une bataille psychologique dangereuse car les deux camps « s’affrontent » presque. Et quand il s’est agi de faire face dans l’enceinte, Lac de Guiers II était déjà là prêt, depuis fort longtemps. Quand à Zoss, il continuait sa préparation mystique avec encore des dizaines et des dizaines de litres d’eau bénite qu’il se laissait déverser. Peine perdue pour le Cng qui appelle à « sauvegarder » le gazon synthétique. Au coup de sifflet de l’arbitre encore un oeuf à écraser. Et pourtant ce n’est pas le dernier. Zoss se fait transmettre un autre oeuf qu’il fera écraser cette fois presque sur les pieds de Lac de Guiers II.

Mais ce dernier d’un calme olympien affiche le sourire. Un sourire narquois. Car très « remonté  » contre ce  » Showman » qui en avait  » vraiment trop fait » ce soir là, il ne lui laissera aucune chance. Un seul contact et Lac de Guiers II le projette (tel un nourisson) sur le gazon. Ce dernier sans rien comprendre, voit le « socé  » du Walo mettre fin à sa  » comédie ». Juste en huit(8) secondes. Expéditif. Pas de « sosss sossate, ni de dorrrre dorrrrrate », ironise-t-on dans le stade. Lac de Guiers II confirme son invincibilité en neufs (9) combats. Très relaxe, il remercie le Bon Dieu et s’efface. Comme d’habitude. Mais ce n’est que partie remise. De la race et avec l’étoffe d’un futur très grand champion, il faudra compter avec cet » Espoir » qui est dans l’anti-chambre des ténors.


À voir aussi

Forum ministériel sur l’habitat : Macky dessine son type d’habitat

Construire des villes africaines modernes, respectueuses de nos traditions de solidarité, abritant des populations qui …

IMF sur la grève du Syjust: «Les ponctions sur les salaires, c’est la loi»

Venu présider, hier, l’ouverture de l’atelier de restitution sur la collecte des statistiques pour l’année …