Almadies: Le mari surprend sa femme avec son patron

Une affaire de sexe et de chantage a été jugée, hier, à la barre du tribunal de Dakar. En rendant sa décision, le juge a condamné A. M. Ndiaye et son épouse O. Badji à 2 ans avec sursis et une amende de 50 mille francs CFA pour les faits d’extorsion de fonds au préjudice de leur employeur en l’occurrence A. Loum. Ils doivent, solidairement, lui payer le montant de 500 mille francs CFA en guise de dommages et intérêts.

Les éléments discutés devant le juge montre que tout a commencé lorsque le sieur Loum, patron de la boite a commencé à faire des avances à la dame pour avoir une idylle avec elle. Ce que cette dernière a catégoriquement refusé. Cependant Loum insistait toujours. Et ne pouvant plus supporter les agissements de son employeur, la dame explique à son mari d’être victime d’harcèlement sexuel. C’est sur ces entrefaites que le couple a muri un plan stopper l’employeur. La dame a fini par accepter les avances du patron et lui donne rendez-vous dans une auberge sise aux Almadies. Ignorant que la dame était en compagnie de son mari, le sieur Loum se rend sur les lieux. Une fois là-bas, le mari s’est mis en retrait laissant seuls son épouse et A. Loum dans une chambre de l’auberge. Mais, pour communiquer à son mari le numéro de la chambre, Astou Mbène Coulibaly fait croire à son chef qu’elle devait se préparer avant de passer à l’acte. Elle s’enferme dans les toilettes pendant que A. Loum s’était déshabillé tout nu. C’est le moment choisi par l’époux de la dame pour faire son irruption. Sans perdre de temps, il active la vidéo de son téléphone et filme son patron qui était en tenue d’Adam. Au lieu d’aller déposer une plainte, le couple garde la vidéo pour le faire chanter. Il lui réclame la somme de 15 millions de francs CFA, faute de quoi il va diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux. Sachant que les carottes étaient cuites pour lui et que du jour au lendemain ses photos pourraient se retrouver sur la toile, il a décidé de passer la main à la poche pour satisfaire la requête de ses employés. Il remet au couple le montant de 5 millions de francs CFA et s’engage à verser le reliquat dans les prochains jours. Après avoir encaissé le montant, le couple ne le laisse pas tranquille. Il continue à le menacer. Las, il a pris son courage à deux mains pour porter l’affaire devant la justice. Il porte plainte contre le couple qui sera, sans difficulté, arrêté et placé sous mandat de dépôt avant de bénéficier d’une liberté provisoire. A la barre, le couple a nié les faits qui leur sont reprochés. De son côté, leur patron, a dit que c’est plutôt la dame qui ne cessait de le harcelait. Elle a, poursuit-il, voulu à plusieurs reprises entretenir des rapports sexuels avec lui moyennant la construction de leur maison. L’avocat de la partie civile a réclamé la somme de 10 millions de francs CFA pour la réparation du préjudice subi par son client. Le maître des poursuites, estimant que les faits de l’espèce ne souffrent d’aucune contestation a requis 2 ans dont 3 mois ferme contre le couple. Leur avocat a plaidé la relaxe.

Cheikh Moussa SARR

 

Check Also

Bougane Gueye Attaqué par des nervis

Orfondé Matam : Bougane Gueye Attaqué par des nervis

Apprés Macky SAll, le président du groupe futur média compte repassé sur ses traces pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR