Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
visas

Escroquerie au visa : un opérateur économique arrêté

L’opérateur économique A. A. Diouf a été arrêté par les éléments de la Division des investigations criminelles (DIC). Les limiers ont été actionnés par le procureur de la République suite à plusieurs plaintes portant escroquerie au visa.

Publicités

D’après L’Observateur, qui donne l’information, le préjudice subi est chiffré à 73 millions de francs Cfa. Dans l’une des plaintes, B. Barry explique que Diouf s’était engagé à lui trouver 5 visas à destination d’Italie pour des parents, moyennant la somme de 35 millions.  Sauf que, accuse le plaignant, « Diouf a disparu » après avoir encaissé l’argent.

D’autres victimes, M. Diome, A. Kébé et A. K. Sène, ont déclaré lui avoir respectivement versé 5,5 millions, 3,7 millions et 29,5 millions avant que le mis en cause ne se fonde dans la nature.

Déféré avant hier, Diouf a avoué les faits mais a toutefois précisé qu’il a versé les montants reçus à son collaborateur et agent de joueur en Italie, N. Datzi. D’autres victimes qui réclament 29 millions à l’opérateur économique ne se sont pas présentées à l’audition à la DIC, souffle L’Obs.

Une explosion d’une bonbonne de gaz a fait huit morts, décimant presque toute une famille, à Derklé. C’était en septembre dernier. Libération informe que le pire a été évité de justesse à Ngor. « Les faits ont eu lieu le 6 décembre passé, vers 13 heures dans un appartement situé au rez-de-chaussée d’un immeuble en face du stade », rapporte le journal.

Celui-ci ajoute : « La dame A. Guèye, qui voulait préparer le déjeuner, a rencontré des difficultés pour déclencher la bonbonne de gaz dans sa cuisine. » Ainsi, poursuit la source, « elle a fait appel au gardien de l’immeuble, M. Diané. » Mais, « lorsque ce dernier a ouvert la bonbonne, elle a subitement pris feu avant que les flammes ne se propagent dans la cuisine. »

Le feu a été maitrisé par les voisins à l’aide du sable avant l’évacuation des deux blessés, A. Guèye et M. Diané, à l’hôpital Philippe Maguiléne Senghor. L’origine du feu ? L’enquête ouverte par les gendarmes a établi qu’il a été causé par une fuite au niveau de la bonbonne de gaz. Contrairement à l’accident survenu à Derklé, la bonbonne ne provient pas de Total gaz.

Vérifier aussi

Douane senegalaisesaisie de drogue

Encore de la drogue saisie

Les trafiquants de la drogue continuent d’enregistrer des revers face aux forces de défense et …