mardi , 26 mai 2020
Rewmi.com / Economie / Modification du traité de l’Uemoa : Le Sénégal, premier pays à ratifier le texte

Modification du traité de l’Uemoa : Le Sénégal, premier pays à ratifier le texte

Le projet de loi N°18/2019 autorisant le Président de la République à ratifier le traité portant modifications du traité de l’Uemoa du 20 janvier 2017 relatives à la dénomination d’un Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers a été hier, à l’Assemblée nationale. 

Adopté par l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (Uemoa) à l’occasion de sa 20e session ordinaire tenue à Lomé le 30 juillet 2018, le le traité portant modifications du traité de l’Uemoa du 20 janvier 2017 relatives à la dénomination d’un conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers en autorité des marchés financiers de l’Uemoa (amf- Uemoa) a été ratifié , hier. avec cet acte posé par son assemblée nationale, le Sénégal entre dans l’histoire avant tous les autres pays membres de l’Uemoa. «Le Sénégal est le premier pays à ratifier cette convention. Ceci, pour monter son attachement à l’intégration dans la sous- région», a déclaré le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur. Selon amadou Bâ, la vision du Président de la république en matière de la politique étrangère du Sénégal ne souffre d’aucun doute en témoignent ses positions.

En effet, l’objectif de ces modifications est d’assurer selon le chef de la diplomatie sénégalaise, une «distinction entre la dénomination «conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers » et celle de certaines collectivités publiques locales et territoriales», aussi, permet-il de consacrer une dénomination en phase avec le statut et les missions de l’organe de régulation du marché financier régional et de se conformer à cet effet, à la terminologie qui caractérise les régulateurs de marchés financiers au plan international. Pour amadou Bâ, la ratification de cet instrument juridique traduit, une fois de plus, l’engagement continu du Sénégal à contribuer à l’amélioration du processus d’intégration sous-régional et permet de faire réaliser une avancée significative pour l’intégration régionale. en outre, dira le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, ce «traité ratifié, permet au Sénégal de contribuer à une meilleure visibilité de cet organe intégré de l’Uemoa dont la mission est chargé, d’une part, d’organiser et de contrôler l’appel public à l’épargne ; et d’autre part, d’encadrer les intervenants sur le marché financier régional, un axe majeur de sa politique étrangère». Par ailleurs, seuls trois orateurs que sont Abdoulaye Makhtar Diop, Malick Gueye et abdou Mbow ont pris la parole. A la majorité, le projet de loi a été voté.

Check Also

Affaire Adesina : Les États-Unis demandent une enquête indépendante

Les États-Unis ont officiellement réagi aux conclusions du rapport d’enquête du comité d’éthique de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Rewmi

GRATUIT
VOIR