Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Ousmane Sonko réitère son appel à la Jeunesse:
Ousmane Sonko réitère son appel à la Jeunesse:

24 heures aprés son procès contre Adji SARR: Ousmane Sonko annonce son retour à Dakar et sonne la mobilisation

À Ziguinchor où il s’est recroquevillé depuis plusieurs semaines, Ousmane Sonko a annoncé hier qu’il se rendra à Dakar dans les jours à venir en passant par la voie terrestre. Ce passage sur la voie terrestre s’appellera « caravane de la liberté » et a pour objectif de mobiliser les troupes pour mener le combat dans la capitale selon le leader du Pastef. 

C’est un Ousmane Sonko très déterminé qui a fait face à ses militants et sympathisants pour leur annoncer son retour à Dakar afin de terminer le combat contre le régime de Macky Sall selon lui. Le leader du Pastef qui sera fixé sur son sort le 1er juin prochain sur son dossier de viol qui l’oppose à Adji Sarr, compte investir le terrain pour ne pas voir ses ambitions présidentielles anéanties. C’est pourquoi d’ailleurs, il a donné rendez-vous à ses militants et sympathisants dans la capitale « l’objectif n’est pas de se retrancher ici. Nous irons à Dakar pour mener le combat parce que c’est là-bas que la bataille sera décisive. Nous avons certes marqué des points importants mais le combat n’est pas encore terminé. Je donne rendez-vous à tous les patriotes à Dakar pour le combat final », a-t-il déclaré sous les acclamations de la foule réunie devant son domicile à Ziguinchor.

Publicités

Ainsi, après avoir demandé aux jeunes de lever le blocus de son quartier, Ousmane Sonko félicite la population de Ziguinchor qui, sans elle, il serait en arrestation selon ses dires. Mais, pour le maire de Ziguinchor, le plus important, c’est de se tenir prêt pour faire face au régime en place. C’est dans cette perspective que le leader du Pastef compte rallier Dakar sous une forme de caravane « Nous allons rejoindre Dakar en passant par la voie terrestre et ce sera une forme de ‘’Nemmeku Tour’’ puisque nous visiterons tous les villages en cours de route. Ce sera la caravane de la liberté et je vous exhorte à venir m’accompagner », a-t-il dit à ses militants et sympathisants.

Poursuivant son discours, Ousmane Sonko lance des piques aux « patriotes » qui ne se contentent que de faire des « challenges » sur les réseaux sociaux d’une partie ou d’un mot de ses déclarations. L’ancien député estime que c’est une bonne chose de faire la promotion de nos produits locaux en lançant des « challenges », mais pour lui, le combat sur le terrain reste mieux. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’il a invité les militants de Pastef à mieux protéger le projet pour lequel ils se sont engagés. Très rassurant et confiant, Ousmane Sonko menace Macky Sall « Si Macky Sall compte m’emprisonner avec ce dossier de viol qui est vide, qu’il sache qu’il ne sera pas facile pour lui. Il est plus probable qu’il aille en prison avec son procureur que de me voir moi-même en prison. S’il y a quelqu’un qui n’a jamais eu peur de Macky Sall et de tout son arsenal de répression, c’est bien moi », a-t-il martelé. 

Évoquant sa gestion à la tête de la mairie de Ziguinchor depuis plus d’un an, le patron du Pastef indexe le chef de l’Alliance pour la République (APR) qui, selon lui, tente de lui mettre les bâtons dans les roues pour l’empêcher de dérouler son programme pour la ville de Ziguinchor. Le leader du Pastef termine son discours par appeler à la résistance comme il l’a toujours fait depuis l’éclatement de l’affaire Sweet beauté. 

EL HADJI MODY DIOP (Stagiaire)

Vérifier aussi

En Alliance avec la coalition « DIOMAYE PRÉSIDENT »: Mimi 2024 écarte toute attente à des postes de nomination

Les partisans d’Aminata Touré ont tenu une journée de réflexion pour évaluer leur participation à …