3e mandat: Marième Faye Sall veut éviter à son mari les erreurs de Wade

Vu l’incertitude de la candidature de Macky Sall aux prochaines élections présidentielles, chacun cherche une porte de sortie pour se préparer davantage ce qui crée le sauve-qui-peut au sein de l’APR et de Benno. Des responsables refusent toujours de suivre le Président Macky Sall dans sa quête de troisième mandat. Les défections se multiplient et certains responsables font la sourde oreille en ignorant les appels du président ou de ses émissaires. Ils attendent que le Président se prononce sur la question brûlante du mandat de trop avant de prendre leur distance. La Première Dame Marième Faye qui est le porte étendard de cette question a entrepris une longue marche pour faire revenir les « rebelles » à la raison…

Marième Faye Sall fait tout pour que ce qui s’est passé en 2012 ne se produise sur la candidature de Wade et dont Macky Sall veut essayer alors que la Constitution qu’il a fait voter lors du référendum de 2016 l’interdit formellement.  Depuis leurs accessions au pourvoir, les membres de cette formation politique ont pris goût au pouvoir et comptent s’éterniser dans leur confort actuel.

Publicités

Pour eux, quelqu’un d’autre qui prendrait le pouvoir en 2024, même membre de la mouvance présidentielle, leur ferait perdre tous leurs privilèges. Leurs gestions à la tête des structures qui leur sont confiées, pourraient même être fouinées. Ce qui serait une descente aux enfers pour eux, déjà habitués au lucre et au luxe.

La menace que la division règne dans le camp présidentiel reste réelle. La faute à la dynastie Faye-Sall qui a fait rentrer dans la tête de Macky Sall qu’il peut se présenter sans aucune crainte en 2024. Or, la dégringolade ne sera que plus que rude pour eux…avec une chasse aux sorcières comme Macky l’avait fait pour le régime de Wade…

 

Vérifier aussi

Go: C’est quoi le nouveau job de Big Mack ?

En réalité, peu de personnes savent, parce que personne n’attendait cette nomination  » inconnue « , …