Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Absence de Contrat, Difficiles conditions de Travail, Prise en Charge Médicale: Les prestataires de l’Onas réclament le départ de Mamour Diallo

Les prestataires de l’Office nationale pour l’assainissement du Sénégal (Onas) dénoncent leur non recrutement par la direction, bien qu’ayant passés près de 10 ans dans la boite. Ils indexent le Dg Mamadou Mamour Diallo « de  mauvaise gestion et de clientélisme politique. »  

Réunis  au niveau de la station de Cambérène, les prestataires ont arboré des brassards rouges. Ils ont  brandi des pancartes sur lesquels ils ont inscrits des slogans hostiles à la direction : « non à un recrutement de la clientèle politique », «les prestataires réclament leur recrutement » entre autres.

Publicités

Le porte-parole des travailleurs en l’occurrence Demba Seye, électro- mécanicien à l’Onas s’est inscrit dans la même veine. « Il existe un recrutement effectif et c’est un acte de sabotage de la part de Mamadou Mamour Diallo qui en fait trop. Des recrutements clientélistes de la part de ses proches avec des contrats de prestation à des retraités pensionnaires de l’Ipress avec à la clef une rémunération exorbitante  sans oublier les nombreux Cdd (Contrats à durée déterminés) signés à des personnes qui ne maitrisent rien du travail d’assainissement. Nous réclamons son départ et il nous faut un autre qui connais le secteur mais pas un politicien », a asséné Babacar Diop. Selon ce dernier, au moment où la boite est « inondée » de personnel compétent en la matière et en nombre suffisant,  le Dg fait comme il veut. « Ce personnel est la cheville ouvrière  et a toujours été là pour un bien-être et un meilleur cadre de vie pour les populations.

Le comble est le recrutement de près de 15 personnes laissant sur le carreau les anciens qui ont consacré toute leur vie à l’Onas », a martelé le porte-parole qui estime que la Direction fait comme bon lui semble  pour des gens qui ont passé près de 10 ans  avec leur salaire dérisoire.  « Nous voulons que les Cdi et Cdd signés récemment soit annulés et le recrutement du personnel prestataire et une augmentation de salaire sans oublier la prise en charge médicale. Nous sommes dans l’expectative et il faut que Cheikh Tidjane Dièye notre Ministre de tutelle le sache et qu’il corrige ces manquements », fait-il savoir.

Des agents sont décédés, à en croire des agents. Selon eux, cela fait des mois qu’ils dénoncent cette attitude du Dg. « Il nous faut un  autre à sa place car sous la houlette de Mamour Diallo, des agents connaissent des difficultés. « D’aucuns se sont retrouvés avec des jambes cassés, d’autres sont tombés malades sans aucun frais médical. Nous réclamons un audit de la gestion de Mamour Diallo. Des prestataires qui sont tombés malades et qui sont décédés finalement, des gens sont diplômés  mais rien en retour », ont argué ces derniers très en colère.  A ce titre, ils ont déclaré que les jours de fête, ils sont tous sur le terrain comme celle de la Korité ou de la Tabaski. « Mamour Diallo nous avait promis monts et merveilles. Des salaires de 85.500 à la fin du mois que nous percevons ? Des contrats de dictature, des conditions de travail terribles et notre santé est affectée sans aucune prise en charge », ont-il regretté.  Ils ont interpellé les nouvelles autorités en l’occurrence le Premier ministre Ousmane Sonko ainsi  que le Président de la république Bassirou Diomaye Faye pour que ces derniers se penchent sur leur situation.

MOMAR CISSE

Vérifier aussi

72 heures de Médina Baye: Un guide religieux étale son désaccord concernant l’absence du Président Diomaye Faye. 

La cité de Médina Baye a clôturé ce vendredi l’édition 2024 des « 72 heures …