Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Accusée d’être « EPINGLEE » par un rapport de l’IGE: Aminata Touré solde ses comptes 

Dans une déclaration publiée ce dimanche, Aminata Touré a mis en garde une certaine presse qui l’aurait accusé d’être « épinglée » par un rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE). L’ancienne première ministre indique qu’elle n’a jamais détourné 1 franc des deniers publics et menace de saisir la justice contre tout journaliste qui tenterait de jeter le discrédit sur sa personne. 

Aminata Touré est dans tous ses états suite aux accusations d’une certaine presse qui l’aurait cité comme personnalité « épinglée » par un rapport de l’Inspection générale d’Etat. « J’ai appris de l’extérieur du pays que suite à la publication des rapports de l’IGE, une certaine presse politiquement motivée tenterait de porter atteinte à ma réputation en jouant avec le mot « épinglé» savamment mis entre guillemets, avec une intention manifeste de nuire », a-t-elle déclaré.

Publicités

Dans ce même ordre d’idées, Mimi Touré rappelle que sur instruction de Macky Sall, pendant 3 ans, elle a fait l’objet de la première vérification de l’IGE d’une institution nationale publique depuis1960 et, selon elle, à la publication du rapport de vérification, elle n’a détourné 1 franc des deniers publics. Poursuivant son argumentaire, l’ancienne ministre de la justice indique ses anciens collaborateurs, fonctionnaires de l’Etat du Sénégal, en charge de la gestion financière du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sous sa présidence vaquent tranquillement à leurs occupations depuis 2020 car aucun détournement ne leur est reproché non plus d’après elle.

Par ailleurs, l’ex premier ministre dit encourager les nouvelles autorités à aller jusqu’au bout de la reddition des compte en commençant par le scandale des 1000 milliards des  fonds COVID pour lesquels elle tient Macky Sall et Mansour Faye comme « les principaux responsables ». Mieux, elle exhorte tous ceux qui ont eu à gérer des fonds publics pendant les 12 ans du régime de Macky Sall, ministres, directeurs généraux et présidents d’institution à se mettre à la disposition des organes de contrôle et rendent compte de leur gestion.

Pour finir, Aminata Touré menace de porter plainte contre ceux qui tenteraient de détruire sa réputation « des politiciens honnêtes, il en existe, j’ai la prétention de me compter parmi eux et désormais, je saisirai la justice contre toute tentative de jeter le discrédit sur ma personne », a-t-elle conclu. 

EL HADJI MODY DIOP 

 

 

Vérifier aussi

Mamadou Lamine GUEYE de « XALE YON » tire sur le régime: « On ne dirige pas un pays par des slogans »

La période de grâce pour Diomaye et Sonko est-elle arrivée à sa fin ?  Une question …