Affaire autour d’un marché de 71 milliards francs : L’Association des fournisseurs de matériels médicaux dénonce une attribution injuste

Les membres de l’Association des fournisseurs de matériels médicaux expriment leurs désolations face à cette affaire d’attribution d’un marché d’une valeur de plus de 71 milliards de francs à un unique fournisseur sénégalais. Dans un communiqué, ces derniers dénoncent fermement le lot d’imagerie médicale inclus dans ce marché avec plusieurs éléments notamment la construction d’un hôpital, la construction d’un centre de diagnostic et d’imagerie médicale, l’acquisition d’ambulances et d’équipements en imagerie médicale.

L’Association des fournisseurs de matériels médicaux exprime son mécontentement face à l’attribution d’un marché d’une valeur de plus de 71 milliards de francs à un unique fournisseur sénégalais. Dans le document, on précise que le lot d’équipement en imagerie médicale, évalué à environ 40 milliards de francs, comprend plusieurs scanners, des IRM, des appareils de radiologie et de reprographie qui permettront de générer 15 à 20 milliards de francs chaque année.

Publicités

Ce qu’il faut retenir, c’est que le marché d’imagerie est ouvert et géré par plusieurs fournisseurs sénégalais pour la maintenance et la fourniture de consommables. Cependant, l’association avertit que l’attribution de ce lot à une seule société mènera inévitablement toutes les autres structures du secteur à la faillite.

Le bureau de l’Association des fournisseurs de matériels médicaux se dit convaincu que le chef de l’Etat n’est pas au courant de ces manœuvres et des graves dangers encourus sur les plans social, économique et sanitaire. L’association a donc demandé au président de la République d’annuler ce marché ou, au moins, d’exclure le lot relatif à l’imagerie médicale, pour préserver le système sanitaire et maintenir une gouvernance vertueuse.

Vérifier aussi

Intérim du pouvoir après le 02 avril : Macky a deux options !

Le Président Sall a deux options : Soit démissionner avant le 02 avril et confier le …