Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Justice: Affaire PRODAC, Mame Mbaye Niang convoqué par le juge
Justice: Affaire PRODAC, Mame Mbaye Niang convoqué par le juge

Affaire Mame Mbaye NIANG-Ousmane SONKO: L’opposition réagit et dénonce le verdict

Les réactions se suivent et se ressemblent dans les rangs de l’opposition dont les leaders continuent de dénoncer le verdict du procès en appel dans l’affaire Mame Mbaye Niang-Ousmane Sonko.

A l’instar des autres leaders de l’opposition, notamment Aminata Touré et Déthié Fall ou encore El Hadj Malick Gackou, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye a dénoncé le sort réservé hier à Ousmane Sonko par la cour d’appel de Dakar. Selon le président de l’alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), « Macky Sall accroche une nouvelle victime à son tableau de chasse aux opposants ». « Et, le dialogue serait possible et prometteur avec ce monsieur qui continue d’éliminer des concurrents à la prochaine élection présidentielle de 2024 grâce aux modifications qu’il a apportées en 2018 au Code (électoral) consensuel de 1992 », a ironisé Abdoul Mbaye.

Publicités

L’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall est également dans cette même dynamique. A travers une note largement partagée sur les réseaux sociaux, le leader de ‘’Taxawu Sénégal’’ dont la réaction été par ailleurs très attendue écrit : « Je condamne le verdict inique rendu ce jour par la cour d’appel de Dakar, dans l’affaire opposant Ousmane Sonko à Mame Mbaye Niang ». Et, à en croire le ci-devant président de la conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw), lui-même, privé de ses droits civiques, « cette décision traduit la volonté manifeste du régime de Macky Sall de poursuivre sa stratégie honteuse de liquidation d’adversaires politiques ».

Un constat qui l’incite à sonner la mobilisation en des termes on ne peut plus fermes. « J’appelle toutes les forces vives de la nation à se dresser contre cette énième entorse faite à l’Etat de droit et à la démocratie », a notamment écrit Khalifa Sall avant d’exprimer toute sa solidarité et son soutien au président de Pastef, Ousmane Sonko.

Pour sa part, le président du Mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo estime que ce verdict « reflète la volonté de celui qui veut réduire l’opposition à sa plus simple expression ». « Tiens bon Ousmane Sonko…Le Sénégal patriote est plus fort que Macky Sall et ses alliés prédateurs », a réagi le député membre de la coalition Wallu Askan Wi.

EMN

Vérifier aussi

Coopération Internationale: Ousmane Sonko a reçu en audience 04 ambassadeurs

 Le Premier ministre a reçu en audience les ambassadeurs au Sénégal de la Chine, des …