Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Armes chimiques : il faut éliminer ces « armes de terreur » - Guterres
Armes chimiques : il faut éliminer ces « armes de terreur » - Guterres

Armes chimiques : il faut éliminer ces « armes de terreur » – Guterres

Le monde doit faire tout son possible pour éliminer les armes chimiques, a déclaré lundi le chef de l’ONU, se disant très inquiet de la poursuite de leur utilisation. « Nous ne pouvons pas revenir en arrière », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message vidéo s’adressant à la cinquième session extraordinaire des États parties chargée d’examiner le fonctionnement de la Convention sur les armes chimiques.

« L’utilisation d’armes chimiques persiste. Chaque utilisation menace d’annuler nos gains durement gagnés », a-t-il déclaré. « Nous devons tout mettre en œuvre pour éliminer ces armes de terreur insensées ». Au nom des victimes de ces attaques, et pour dissuader tout État ou autre acteur qui pourrait utiliser des armes chimiques à l’avenir, il a déclaré que les responsables de toute utilisation doivent être identifiés et tenus responsables de leurs crimes.

Publicités

« Pas de place dans notre monde »

Les armes chimiques « n’ont pas leur place dans notre monde » et leur utilisation n’importe où, par n’importe qui, pour quelque raison que ce soit est inacceptable, a-t-il déclaré, soulignant l’importance de la Convention sur les armes chimiques.

Entrée en vigueur en 1997, elle vise à éliminer toute une catégorie d’armes de destruction massive en interdisant la mise au point, la production, l’acquisition, le stockage, la détention, le transfert ou l’emploi d’armes chimiques, par ses 193 États parties. À leur tour, les signataires doivent prendre les mesures nécessaires pour faire respecter cette interdiction et assurer la destruction en toute sécurité des stocks existants.

Environ 98% de la population mondiale vit sous la protection de la Convention et 99% des stocks déclarés ont été détruits de manière vérifiable, a déclaré l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), l’organe de mise en œuvre de la Convention.

« Une étape importante du désarmement »

« Cette étape importante du désarmement est le résultat du fait que le monde s’est uni et a parlé d’une seule voix pour exprimer l’horreur de l’humanité face à l’utilisation d’armes chimiques », a dit le chef de l’ONU. « Depuis lors, la Convention a contribué à créer un monde plus sûr pour nous tous ». « Ravivons l’esprit qui a conduit à la création de la Convention il y a trois décennies », a-t-il ajouté, exhortant les États à renouveler et à renforcer leur engagement envers la Convention sur les armes chimiques. « Rallions le monde derrière notre objectif d’un monde plus sûr et plus sécurisé pour tous : un monde sans armes chimiques ».

Vérifier aussi

72 heures de Médina Baye: Un guide religieux étale son désaccord concernant l’absence du Président Diomaye Faye. 

La cité de Médina Baye a clôturé ce vendredi l’édition 2024 des « 72 heures …