Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Yewwi Askan Wi
Yewwi Askan Wi

Assemblée Nationale: 14 députés de « Taxawu » démissionnent de YAW

Le clash entre la Coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) et Taxawu Senegaal, né d’une divergence suite à la participation des partisans de Khalifa Sall au dialogue politique initié  par le Président Macky Sall,  a eu des effets au niveau de l’Assemblée nationale avec la séparation des deux entités actée par la  démission   de quatorze députés de Taxawu Senegaal du groupe parlementaire de Yewwi Askan Wi (Yaw). Créant une nouvelle configuration du Bureau du Parlement, avant hier.

Amadou Mame Diop, président de l’Assemblée nationale, confirme qu’il a reçu les lettres de 14 députés qui disent avoir démissionné du groupe Yewwi Askan Wi» lors de la session ordinaire unique 2023-2024 de l’Assemblée nationale.

Publicités

Selon lui il est mentionné sur la lettre : «Nous venons […] de renoncer à notre présence dans le groupe parlementaire Yewwi Askan Wi […] Depuis quelques semaines, ce groupe […] travaille sans nous […] Nous ne sommes conviés à aucune de ses réunions», a soutenu Babacar Abba Mbaye, porte-parole de Taxawu. «Si nous quittons ce groupe, il va perdre au moins quatre postes [du bureau] dont un poste de deuxième questeur», a-t-il ajouté.

Le président du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi, Birame Soulèye Diop, a dit aux journalistes qu’il n’avait pas inscrit des élus de Taxawu Senegaal parmi les candidats de son groupe à l’élection du bureau de l’institution parlementaire. «Notre groupe est souverain. Il lui revient de choisir ses membres devant figurer dans l’équipe du Bureau de l’Assemblée nationale», a soutenu M. Diop. Il a dénoncé une «violation du secret» du dépôt des listes de candidature à l’élection du bureau. «Nous allons mener la bataille, conformément à la loi», a ajouté Birame Soulèye Diop en parlant de l’élection des membres du bureau.

Taxawu Senegaal parle de «trahison de députés de Yewwi»
Dans un communiqué, les partisans de Khalifa Sall font état de «trahison de députés de Yewwi Askan Wi, qui ont pris la décision inélégante et stupide d’exclure leurs collègues de Taxawu Senegaal, membres à part entière du groupe parlementaire, du bureau de l’Assemblée nationale». Ils poursuivent : «Des députés de Yewwi Askan Wi ont voulu constituer un groupe parlementaire intégrant les élus de Taxawu Senegaal, pour avoir plus de postes dans le bureau, mais sans associer ces derniers dans le partage des responsabilités.»

Taxawu indique encore : «Les calculs politiciens et les manœuvres d’appareil ont pris le dessus sur les objectifs initiaux de la Coalition Yewwi Askan Wi, qui s’était engagée à rassembler les forces politiques pour servir l’intérêt national, en mettant en œuvre des politiques de rupture avec les pratiques du passé.»

La scission du groupe était dans l’ère du temps depuis que les leaders de Yewwi Askan Wi dont l’ancien ministre Habib Sy, se sont fendus d’un communiqué informant de l’exclusion de Khalifa Sall de ladite coalition. Alors qu’à la mairie de Dakar où ils sont majoritaires, les conseillers de Taxawu Senegaal ont renouvelé le bureau du Conseil municipal en écartant les élus de Yaw. Au sein du groupe parlementaire Yewwi, c’est le grand désamour.

Vérifier aussi

telechargement 1 13

Déclaration devant l’Assemblée nationale: Madiambal Diagne soupçonne Ousmane Sonko de se cacher derrière la Covid

Selon les textes de loi, la déclaration de politique générale devra se faire dans les …